21 mai 2009

Vol. 10 - 2001 No. 21 (29 mai 2001)


International

REMPORTENT LE PRIX "COURAGE EN JOURNALISME" DE L?IWMF

La Fondation internationale des femmes œuvrant dans les médias (IWMF) vient d’annoncer que Jineth Bedoya Lima, Carmen Gurruchaga et Amal Abbas sont les lauréates pour 2001 du prix "Courage en journalisme". Les récompenses ont été créées en 1990 pour saluer le courage et la bravoure exceptionnelles dont font preuve des femmes journalistes face à de graves dangers. La remise des distinctions aura lieu le 16 octobre prochain, à New York.

Corée du Sud

L?IIP S?INQUIÈTE DES PRESSIONS EXERCÉES SUR LES MÉDIAS

L’Institut international de la presse (IIP) se dit très inquiet de "ce qui ressemble à une tentative constante pour museler la voix critique de la presse indépendante en Corée du Sud". Un ministre du gouvernement coréen a cependant rejeté les propositions de l’IIP en vue de résoudre le conflit entre le gouvernement et les médias indépendants.

Mali

LE DIRECTEUR DE LA TÉLÉVISION PUBLIQUE EMPRISONNÉ POUR DIFFAMATION

L’Union des journalistes d’Afrique de l’Ouest (UJAO), le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF) rapportent que le directeur de la télévision publique malienne a été condamné à trente jours de prison pour une accusation de diffamation pénale portée par une association de juges. Le 16 mai en effet, le tribunal a reconnu Sidiki Konaté, directeur général de l’Office de radio-télévision du Mali (ORTM), coupable de diffamation pénale. Le "Syndicat autonome de la magistrature" avait porté des accusations contre l’ORTM et le maire de Bamako Ibrahima N’Diaye, après la diffusion le 26 mars d’une émission télévisée où le maire aurait affirmé que les magistrats du Mali étaient corrompus et inefficaces, disent l’UJAO, le CPJ et RSF. Konaté a aussi été condamné à verser une amende de 1 350 $ US. Le maire a reçu une peine de trente jours et une amende de 4 000 $ US, rappellent l’UJAO et le CPJ. En vertu de la loi malienne sur la presse, l’ORTM est passible de sanctions pour avoir diffusé les remarques du maire, tandis que le maire est considéré comme complice, dit RSF.

Chypre

ATTAQUE À LA BOMBE CONTRE UN JOURNAL D?OPPOSITION

Le journal d’opposition chypriote-turc "Avrupa", dans la République turque de Chypre du Nord, a de nouveau été le 24 mai la cible d’un attentat à la bombe, rapportent l’Institut international de la presse (IIP), Reporters sans frontières (RSF) et la Fédération internationale des journalistes (FIJ). La bombe a explosé à l’imprimerie d’"Avrupa", à Nicosie; elle a causé d’importants dégâts à l’immeuble et détruit du papier journal, de vieux journaux et du matériel d’imprimerie, dit l’IIP. Il n’y a pas eu de blessés et la police affirme que personne n’a revendiqué l’attentat.

International

ASSASSINAT DE L?ADMINISTRATEUR D?UN JOURNAL; ON SOUPÇONNE L?ETA

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), Reporters sans frontières (RSF) et l’Association mondiale des journaux (AMJ) rapportent que le directeur financier du quotidien basque "El Diaro Vasco", Santiago Oleaga Elejabarrieta, a été abattu le 24 mai dans la ville basque de San Sebastián. L’administrateur de 54 ans a été atteint à sept reprises par un tireur solitaire au moment où il sortait de sa voiture à l’extérieur de l’hôpital Maria, dit le CPJ. Les policiers locaux attribuent le meurtre à l’organisation séparatiste basque ETA, précisent RSF et le CPJ.

Colombie

UN QUATRIÈME JOURNALISTE EST ASSASSINÉ EN TROIS SEMAINES; D?AUTRES SONT MENACÉS

Le cadavre du journaliste de la radio Edgar Tavera Gaona a été trouvé le 18 mai à San Lorenzo dans la municipalité de Güepsa (Santander), rapporte la Section latino-américaine de défense des droits de la personne de la Fédération internationale des journalistes (FIJ). Selon la police nationale, le journaliste aurait été tué par des individus appartenant aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) à la suite de récents articles sur les actions de ce groupe de guérilla dans la région. La FIJ note que le journaliste de 38 ans travaillait pour une station de radio communautaire de Güepsa. Gaona est le quatrième journaliste assassiné en Colombie depuis le 27 avril [voir les "Communiqués" 10-18 et 10-17 de l’IFEX].

Éthiopie

BRUITS CONTRADICTOIRES SUR LA SITUATION DE LA LIBERTÉ DE LA PRES

Un nouveau rapport d’ARTICLE 19 examine les progrès accomplis depuis dix ans sur les questions liées à la censure et à la famine en Éthiopie. Le document, intitulé "Ethiopia: Still Starving in Silence?" [Éthiopie : Toujours en traine de mourir de faim en silence?], revient sur les préoccupations que l’organisation avait déjà exprimées dans un autre rapport, en 1991. La parution du rapport survient tandis que la liberté d’expression connaît des progrès et des reculs en Éthiopie.