21 mai 2009

Vol. 10 - 2001 No. 34 (28 août 2001)


International

SUR LES BIBLIOTHÈQUES ET LA LIBERTÉ INTELLECTUELLE, DE L?IFLA/FAIFE

Le 22 août, la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA)/Free Access to Information and Freedom of Expression (FAIFE) a lancé son premier rapport sur la situation des bibliothèques et la liberté intellectuelle dans le monde. Ce rapport représente la première tentative de l’organisation pour offrir un portrait de l’état des bibliothèques partout dans le monde, élaboré grâce aux données soumises à l’IFLA/FAIFE par 46 pays. “[Les bibliothèques], dit l’IFLA/FAIFE, sont un outil essentiel dans la réalisation de la démocratie et du développement social. Les bibliothèques donnent accès à l’information, aux idées et aux œuvres d’imagination. Elles sont les portes de la connaissance.”

International

D?ÉLABORER UNE STRATÉGIE DE L?INFORMATION AFIN DE COMBATTRE LE RACISME

Selon la Fédération internationale des journalistes (FIJ), la Conférence mondiale des Nations Unies contre le racisme devrait appuyer une stratégie mondiale d’information afin de combattre la violence raciale, mais réaffirmer aussi l’indépendance des médias face aux contrôles des gouvernements quant à la réglementation du contenu. La Conférence se déroule du 31 août au 7 septembre à Durban, en Afrique du Sud.

Tunisie

LE GOUVERNEMENT POURSUIT UNE STATION DE TÉLÉVEN LANGUE ARABE INSTALLÉE À LONDRES

Le gouvernement tunisien du président Ben Ali utilise les tribunaux britanniques pour museler les voix qui s’élèvent pour critiquer ses violations des droits de la personne, affirme Reporters sans frontières (RSF) à la suite de l’ouverture par un juge tunisien d’un recours judiciaire contre “Al-Mustaquilla”, une station de télévision en langue arabe installée à Londres.

Paraguay

LA CHAMBRE DES DÉPUTÉS REJETTE LA LOI SUR LA TRANSPARENCE ADMINISTRATIVE

Le Sindicato de Periodistas del Paraguay (Syndicat des journalistes du Paraguay, SPP) rapporte que la Chambre des Députés a abrogé le 16 août la Loi numéro 1 728 sur la Transparence administrative, qui venait d’être adoptée et qui menaçait l’accès à l’information sur les institutions publiques. Le SPP, ainsi que plusieurs autres organisations de la société civile et d’analyse constitutionnelle, ont protesté contre la loi, jugeant qu’elle n’était qu’un moyen d’institutionnaliser l’impunité et d’approuver la dérive vers la non-transparence gouvernementale et la corruption. Pourtant, le document retourne au Sénat pour étude. Au début, celui-ci n’appuyait pas l’abrogation de la loi no 1 728, mais ne demandait qu’à modifier quelques articles. Selon le SPP, les modifications recommandées n’amoindrissaient pas beaucoup la menace que posait la loi pour la liberté d’expression.

Corée du Sud

DES PROPRIÉTAIRES DE JOURNAUX SONT ARRÊTÉS POUR ÉVASION FISCALE PRÉSUMÉE

Selon un reportage du “Financial Times”, les grands patrons des trois principaux quotidiens de Corée du Sud ont été arrêtés pour de présumées évasions fiscales dont le total s’établirait à 12,9 milliards de Won (10,08 millions de dollars US). Les personnes arrêtées le 17 août sont Bang Sang-hoon, président et éditeur du “Chosun Ilbo”, Cho Hee-joon, ex-président du conseil du journal “Kookmin Ilbo”, et de Kim Byung-kwan, principal actionnaire du journal “Dong-a Ilbo”. Les arrestations surviennent dans le sillage d’une enquête gouvernementale commencée en février et visant à réprimer l’évasion fiscale dans l’industrie des médias.

Monténégro

SITUATION DE LA PRESSE APRÈS LA CHUTE DE MILO

Depuis la chute du régime Milosevic, certains progrès ont été réalisés dans le secteur des médias en Serbie, mais il était sans doute trop optimiste d’entretenir de grands espoirs, rapporte l’Association des médias électroniques indépendants (ANEM). Dans un rapport détaillé intitulé “Les médias en Serbie – La Situation après dix mois”, publié le 27 août, l’ANEM déclare qu’“il semble que le monde des médias ait évité certains changements systémiques importants”.

Zimbabwe

IL Y AURAIT UNE LISTE DES JOURNALISTES VISÉS PAR LE GOUVERNEMENT

L’Agence centrale de renseignements du Zimbabwe aurait confectionné une liste des journalistes indépendants qui seraient particulièrement visés. Depuis quelques semaines en effet, ces journalistes ont été détenus, interrogés, menacés de poursuites pénales et soumis à d’autres tactiques d’intimidation, le tout dans un climat de pressions policières en prévision des élections présidentielles de l’an prochain. L’Institut des médias d’Afrique australe (MISA), l’Institut international de la presse (IIP), Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) dénoncent la situation, que la Fédération internationale des journalistes (FIJ) qualifie d’“impitoyable vendetta politique” dirigée contre les journalistes.

International

LE GOUVERNEMENT ACCENTUE LA RÉPRESSION DE LA PRESSE À L?APPROCHE DES ÉLECTIONS

Les responsables du gouvernement du Bélarus intensifient leur campagne de répression des médias indépendants à l’occasion du sprint final qui précède l’élection présidentielle du 9 septembre. Selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et ARTICLE 19, du matériel et des dossiers ont été saisis, tandis que les comptes bancaires de la maison d’édition Magic, de Minsk, ont été gelés.