21 mai 2009

Vol. 11 - 2002 No. 05 (05 février 2002)


Honduras

REÇOIT DES MENACES À LA SUITE D'UN RAPPORT SUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

Amnistie Internationale (AI) et le réseau d'action pour lits de la personne de l'American Association for the Advancement of Sciences (Association américaine pour l'avancement des sciences) rapportent que le Commissaire national du Honduras pour les droits de la personne, le Dr. Leo Valladares Lanza, a reçu des menaces de mort au téléphone. Ces menaces étaient reliées à la publication récente d'un rapport sur la situation de la liberté d'expression dans le pays.

Slovaquie

LE TRIBUNAL SUSPEND LES DISPOSITIONS DU CODE PÉNAL RELATIVES À LA DIFFAMATION

La Cour constitutionnelle de Slovaquie a suspendu temporairement deux articles du Code pénal du pays, le temps de les étudier en profondeur, parce qu'on craint qu'ils ne menacent la liberté d'expression, rapportent ARTICLE 19 et Radio Free Europe. La décision de la cour, qui date du 10 janvier, est attribuable en partie aux pressions de plusieurs députés qui ont envoyé une pétition pour faire part de leur préoccupation concernant les articles 102 et 103, dit ARTICLE 19. En vertu de l'article 103, toute personne trouvée coupable de "diffamer publiquement le président et la façon dont il s'acquitte de ses fonctions ou assume ses responsabilités dans sa vie publique" est passible de deux ans de prison. L'article 102 punit ceux qui "diffament publiquement le pays et ses représentants".

Australie

ON EMPÊCHE LES MÉDIAS DE S'APPROCHER DAVANTAGE D'UN CAMP DE CHERCHEURS D'ASILE

Le gouvernement australien a essuyé les vives critiques des groupes de défense des droits après l'arrestation d'un journaliste australien et l'interdiction faite à trente autres d'avoir un accès rapproché au camp de détention de Woomera, où près de 370 demandeurs d'asile ont entamé une grève de la faim. Les demandeurs d'asile, des Afghans pour la plupart, protestent contre leurs piètres conditions d'internement et contre le retard que met le gouvernement à traiter leurs demandes.

Algérie

LES AUTORITÉS MÈNENT "UNE NOUVELLE CAMPAGNE D'INTIMIDATION CONTRE LES MÉDIAS"

Au milieu d'une série de mesures que les journalistes algériens indépendants qualifient de "nouvelle campagne d'intimidation menée contre les médias", le Centre algérien de défense de la liberté de la presse (CALP), Reporters sans frontières (RSF) et Index on Censorship (INDEX) rapportent que les autorités algériennes préparent des poursuites judiciaires contre plusieurs journalistes qui auraient diffamé un certain nombre d'officiers de l'armée.

International

ATTENTATS À LA BOMBE CONTRE DES MÉDIAS; UN JOURNALISTE PERD LA VIE

Les entreprises de presse de Colombie et du Venezuela ont été la cible d'attentats à la bombe la semaine dernière, ce qui a suscité des réactions d'inquiétude à la Fondation pour la liberté de la presse (FLIP), à l'Institut pour la presse et la société (IPYS), à la section latino américaine de la FIJ, chez Reporters sans frontières (RSF) et à l'Association mondiale des journaux (AMJ).

Guatemala

LES LOIS DU MARCHÉ MENACENT LA RADIO COMMUNAUTAIRE

Le gouvernement du Guatemala a annoncé son intention d'attribuer quatorze fréquences radio en procédant de nouveau par voie d'enchères publiques, en dépit de la recommandation de la Commission interaméricaine des droits de l'homme (IACHR) que le gouvernement garantisse l'égalité des chances et d'accès dans tous les secteurs sociaux. La nouvelle est rapportée par l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) et le Centre des informations de presse sur le Guatemala (CERIGUA). Pour l'AMARC, le fait de permettre de vendre les fréquences aux enchères publiques, où le plus offrant l'emporte, exclut les secteurs de la population qui sont incapables de concurrencer sur le même pied d'égalité économique.

Canada

EXIGE UNE ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR LA CONCENTRATION DE LA PROPRIÉTÉ DES MÉDIAS

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) demande une enquête parlementaire sur les effets de la concentration de la propriété de la presse au Canada et affirme que les politiques énoncées récemment par la direction du groupe de presse "CanWest Global Communications Corp." (CanWest) représentent un "pattern de censure et de répression des points de vue divergents". La FPJQ, conjointement avec l'Association canadienne des journalistes (ACJ), a fait parvenir une lettre à tous les députés et sénateurs dans laquelle elle affirme que "la concentration de la propriété des médias d'information a atteint au Canada un niveau sans précédent. Il faut des mesures pour garantir la diversité des opinions dans les médias d'information."

International

ADOPTE DES LOIS CONTROVERSÉES

Le gouvernement zimbabwéen a réussi à faire adopter le 31 janvier sa loi très controversée sur l'accès à l'information et la protection de la vie privée, en dépit de l'inquiétude générale des groupes de défense de la liberté de la presse, dont l'Institut des médias d'Afrique australe (MISA), ARTICLE 19, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), l'Association mondiale des journaux (AMJ), le Comité des écrivains en prison du PEN International (WiPC), Reporters sans frontières (RSF) et la Fédération internationale des journalistes (FIJ). En raison de pressions locales et internationales, d'importantes sections du projet de loi original ont été édulcorées.