4 juin 2002

VEULENT UN MEILLEUR ACCÈS À L?INTERNET


L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) raspporte que la mondialisation et la libéralisation du commerce ne mènent pas en Afrique à un plus grand accès universel à l’Internet. C’est ce que déclaraient des représentants de la société civile la semaine dernière lors d’une conférence préparatoire à la tenue du Sommet mondial sur la société de l’information, qui aura lieu en 2003.

Tenue à Bamako, au Mali, avec le parrainage de l’UNESCO, la conférence rassemblait plus de vingt-cinq ONG de onze pays afin de discuter de moyens qui permettraient à l’Afrique de mieux bénéficier de la révolution numérique. Les ONG ont déclaré qu’il fallait “des initiatives davantage proactives, capables de mobiliser tous les secteurs de la société [africaine]” pour assurer la participation universelle à la société de l’information. Elles ont souligné en outre l’importance de la radiodiffusion en Afrique, et ont fait remarquer qu’il s’agissait du moyen de communication le plus abordable, le plus équitable et le plus efficace sur tout le continent.

Une déclaration finale des participants est accessible à www.geneva2003.org.">http://www.geneva2003.org/bamako2002/index-02.html">www.geneva2003.org.">http://www.geneva2003.org/bamako2002/index-02.html">www.geneva2003.org.">http://www.geneva2003.org/bamako2002/index-02.html">www.geneva2003.org.
La conférence s’inscrit dans les consultations régionales de l’UNESCO auprès des ONG africaines en prévision du Sommet mondial sur la société de l’information, qui aura lieu à Genève en 2003 et à Tunis en 2005. Le Sommet aura pour objectif de rassembler des représentants des gouvernements, de la société civile et du secteur privé pour discuter des répercussions de la révolution informatique sur la communauté internationale. L’UNESCO espère utiliser le Sommet pour lancer une déclaration et un plan d’action en vue de “faciliter la croissance véritable de la société de l’information et contribuer à combler le fossé numérique”.

Pour plus de renseignements sur le Sommet, aller à www.itu.int.">http://www.itu.int/wsis/basic/basic01.htm">www.itu.int.