21 mai 2009

Vol. 11 - 2002 No. 22 (04 juin 2002)


International

EN VUE DE L?ATTRIBUTION DES PRIX DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE DU CJFE

Le groupe Journalistes canadiens pour la liberté d’expression sollicite des mises en nomination en vue de l’attribution de ses Prix internationaux de la liberté de la presse pour 2002. Chaque année, deux prix sont décernés à des journalistes qui ont “surmonté d’énormes difficultés” pour rapporter la nouvelle.

International

VEULENT UN MEILLEUR ACCÈS À L?INTERNET

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) raspporte que la mondialisation et la libéralisation du commerce ne mènent pas en Afrique à un plus grand accès universel à l’Internet. C’est ce que déclaraient des représentants de la société civile la semaine dernière lors d’une conférence préparatoire à la tenue du Sommet mondial sur la société de l’information, qui aura lieu en 2003.

Turkménistan

LA LIBERTÉ D?EXPRESSION N?EXISTE PAS, DIT UN ENVOYÉ DE L?OSCE

Le Turkménistan n’a aucune liberté d’expression. La censure y est totale. Le secret devient un phénomène national. L’État exerce sur les médias un “monopole absolu”. Telle est la conclusion désolante du Représentant de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour la liberté des médias, Freimut Duve. L’émissaire de l’OSCE a dévoilé un rapport le mois dernier sur la situation de la liberté de la presse dans cette ancienne république soviétique.

Panama

UN JOURNALISTE EST ACQUITTÉ D?UNE ACCUSATION DE DIFFAMATION

Miguel Antonio Bernal, un des journalistes les plus éminents du Panama, a été acquitté d’une accusation pénale de diffamation qui a, une fois de plus, attiré l’attention sur les lois sur la presse, que le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) qualifie de notoirement restrictives. Le 29 mai dernier, dit le CPJ, la juge Lorena Hernandez a rejeté les accusations de diffamation portées contre lui en 1998 par l’ancien chef de la police, José Luis Sosa, après que Bernal eut déclaré dans une entrevue télévisée que la Police nationale devait être tenue responsable de la mort de quatre détenus à la prison de l’île de Coiba. Bernal risquait deux ans de prison.

International

SIGNENT LA DÉCLARATION DE LA SIP

La Société interaméricaine de la presse (SIP) rapporte que huit pays des Caraïbes ont signé la Déclaration de Chapultepec, par laquelle ils prennent l’engagement de défendre les principes de la liberté de la presse. La SIP a entrepris récemment une tournée des pays des Caraïbes afin d’y promouvoir la Déclaration, qui consiste en un ensemble de dix principes que la SIP juge nécessaires pour assurer la liberté de la presse et soutenir la démocratie.

Guatemala

DES NATIONS UNIES JUGE ?SÉRIEUSE? LA SITUATION DES DROITS DE LA PERSONNE

Le Centre des informations de presse sur le Guatemala (Centro de Reportes Informativos sobre Guatemala, CERIGUA) indique que la Rapporteure spéciale des Nations Unies pour les défenseurs des droits de la personne a déclaré que la situation au Guatemala était “sérieuse” et a exigé que le gouvernement enquête sur les menaces des groupes paramilitaires contre les travailleurs des droits de la personne.

International

QUI GUETTE LES JOURNALISTES, CONCLUT UNE ÉTUDE DU CPJ

“L’impunité constitue la principale menace à la survie physique de la presse dans le monde”, affirme le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), dont une nouvelle étude rendue publique indique que 389 journalistes ont été assassinés dans l’exercice de leur profession entre 1992 et 2001.

Russie

ASSASSINAT DU PROPRIÉTAIRE D?UN JOURNAL

Reporters sans frontières (RSF) demande la tenue d’une enquête approfondie sur le meurtre d’Alexandre Plotnikov, abattu par balles le 20 mai. Plotnikov était copropriétaire du quotidien régional “Gostini dvor” de Tumen, en Sibérie. Les enquêteurs sont d’avis qu’il s’agit d’un meurtre commandité. Peu avant sa mort, dit RSF, ses partenaires avaient viré toutes les actions du journal dans leurs propres comptes bancaires et entrepris de liquider le journal. Ils lui avaient en outre refusé l’accès aux bureaux du “Gostini dvor”. Plotnikov avait déjà gagné une action en justice contre eux et essayait de récupérer ses droits.

International

À CERTAINS PAYS QUI PARTICIPENT À LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL

On pourrait croire qu’il n’y a que les joueurs de football qui commettent des infractions flagrantes contre leurs adversaires qui méritent un carton rouge (la pénalité la plus grave que puisse recevoir un joueur). Mais pas pour Reporters sans frontières (RSF), qui profite cette semaine de la tenue de la Coupe du monde pour alerter le monde de la situation de la liberté de la presse dans cinq des pays qualifiés pour participer au tournoi.