18 mars 2003

SONT VITAUX DANS LA SOCIÉTÉ DE L?INFORMATION, DIT L?AMARC


L’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) presse le Sommet mondial sur la société de l’information de reconnaître et de soutenir le rôle des médias communautaires qui comblent le « fossé numérique » entre ceux qui ont accès aux ressources en information du monde entier et ceux qui n’ont pas cet accès.

Dans une déclaration rendue publique en conclusion de son dernier congrès à Katmandou, au Népal, et transmise aux organisateurs du Sommet mondial, l’AMARC dit que les médias communautaires, et surtout la radio communautaire, ont donné dans le passé à un grand nombre de communautés du monde des moyens d’expression culturelle, de nouvelles et d’informations, ainsi que de dialogue local.

« La radio est le moyen de communication électronique le plus répandu dans le monde et un moyen unique d’atteindre les communautés les plus pauvres du monde », dit l’AMARC.

Le Sommet mondial sur la société de l’information devrait donc reconnaître et soutenir le rôle des médias communautaires dans la participation du public aux politiques relatives à l’information et aux technologies des communications, fait valoir l’AMARC. « La société de l’information [devrait être] mondialisée pour le grand nombre plutôt que pour la minorité. »

L’AMARC dit que la Charte africaine de la radiodiffusion, un ensemble de recommandations pour favoriser la diversité des médias et la liberté d’expression, devrait être incluse dans la déclaration du Sommet que les participants vont élaborer.

Lire le texte complet de la déclaration de l’AMARC : http://kathmandu.amarc.org">http://kathmandu.amarc.org/article/articleview/73/1/9/">http://kathmandu.amarc.org">http://kathmandu.amarc.org/article/articleview/73/1/9/">http://kathmandu.amarc.org">http://kathmandu.amarc.org/article/articleview/73/1/9/">http://kathmandu.amarc.org
Le Sommet, qui se réunira en décembre à Genève, avec un sommet en Tunisie en 2005 pour assurer le suivi, réunira des chefs de gouvernement, des groupes d’entreprises et des représentants de la société civile pour élaborer un ensemble de politiques visant à étendre au monde entier les avantages des technologies de l’information.

Lors d’une conférence préparatoire à Genève le mois dernier, où les intervenants se sont réunis dans le but d’élaborer un plan d’action et une déclaration, les organisateurs du Sommet ont essuyé des critiques parce qu’ils ont exclu les représentants de la société civile du groupe de préparation des séances de travail. [Voir le «">http://communique.ifex.org/articles.cfm?system_id=5659">«Communiqué » 12-09 de l%26#8217;IFEX]" «">http://communique.ifex.org/articles.cfm?system_id=5659">«Communiqué » 12-09 de l’IFEX]

Consulter les sites suivants :

- Fédération internationale des journalistes : www.ifj.org">http://www.ifj.org/publications/download/WSIS2003.pdf">www.ifj.org">http://www.ifj.org/publications/download/WSIS2003.pdf">www.ifj.org">http://www.ifj.org/publications/download/WSIS2003.pdf">www.ifj.org
- Perspectives africaines du Sommet mondial sur la société de l’information : www.misa.org/wsis">http://www.misa.org/wsis/index.html">www.misa.org/wsis">http://www.misa.org/wsis/index.html">www.misa.org/wsis">http://www.misa.org/wsis/index.html">www.misa.org/wsis
- Charte africaine de la radiodiffusion : www.misanet.org">http://www.misanet.org/broadcasting/PDF/poster.pdf">www.misanet.org">http://www.misanet.org/broadcasting/PDF/poster.pdf">www.misanet.org">http://www.misanet.org/broadcasting/PDF/poster.pdf">www.misanet.org
- Campagne de l’Institut des médias d’Afrique australe pour la diversité en radiodiffusion : www.misanet.org/broadcast">http://www.misanet.org/broadcast.html">www.misanet.org/broadcast">http://www.misanet.org/broadcast.html">www.misanet.org/broadcast">http://www.misanet.org/broadcast.html">www.misanet.org/broadcast
- Sommet mondial sur la société de l’information : www.itu.int/wsis">http://www.itu.int/wsis">www.itu.int/wsis