22 novembre 2004

LA FIJ FAIT RENAÎTRE LE CENTRE DE SOUTIEN AUX JOURNALISTES


Dans le cadre d'une nouvelle campagne qui vise à améliorer les droits des journalistes algériens et à suivre de près les attaques contre la liberté de la presse, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) vient de relancer son Centre de Solidarité en Algérie.

Le Centre a été établi en 1996 mais demeure inactif depuis deux ans. Travaillant de concert avec son groupe affilié, le Syndicat National des Journalistes, la FIJ donnera le coup d'envoi de la campagne en coordonnant une étude nationale dont l'objectif est d'évaluer le statut actuel des journalistes en Algérie et de lancer un nouveau programme d'expansion syndicale.

Les plans d'avenir du Centre comprennent la surveillance des attaques contre les journalistes et la campagne pour obtenir la libération des personnes emprisonnées, ainsi que des pressions auprès du gouvernement pour qu'il abolisse les dispositions du Code pénal qui criminalisent l'expression. Le Centre entend également organiser un événement national en 2005 afin de promouvoir la radiodiffusion comme service public.

La relance du Centre survient à un moment où l'on s'inquiète de plus en plus des attaques perpétrées contre les journalistes indépendants du pays. Plus tôt en début d'année, deux journalistes ont été condamnés à des peines de prison pour avoir critiqué le gouvernement. L'Association mondiale des journaux (AMJ) qualifie ces mesures de « déclin troublant de la tolérance à la critique » de la part du gouvernement nouvellement élu du président Bouteflika (voir à : http://www.ifj.org/default.asp?Index=2561&Language=EN).
Consulter :

- FIJ : http://www.ifj.org/default.asp?Index=2794&Language=EN- Alertes de l'IFEX sur l'Algérie : http://www.ifex.org/en/content/view/full/1445/- Dossier sur l'Algérie : http://www.cpj.org/attacks03/mideast03/algeria.html

Algérie
 
Plus d'informations : Algérie