9 avril 2004

RSF dénonce les violences dont ont fait l'objet des journalistes qui couvraient une manifestation de l'opposition


Détails de l'incident

Détails de l'incident

Anna Israelian, Onik Grigorian, Tigran Babaian, Haik Gevorgian

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - RSF dénonce les violences dont ont fait l'objet, le 5 avril 2004, au moins quatre journalistes qui couvraient une manifestation du parti d'opposition Azgayin Miabanutiun (Unité Nationale) à Erevan. L'un d'entre eux a été brièvement interpellé alors qu'il couvrait la mise en place de barrages routiers avant le rassemblement.

RSF s'inquiète de l'interpellation de ce journaliste qui ne faisait que son métier et de la passivité de la police face aux violences dont ont été victimes des représentants de la profession.

Le 5 avril, un groupe d'inconnus en civil a attaqué et blessé Anna Israelian, du quotidien "Aravot", Onik Grigorian, photographe pour le journal Internet de l'association des journalistes d'investigation d'Arménie, Hetq Online, et Tigran Babaian, cameraman de la chaîne de télévision privée Kentron TV. Les agresseurs ont endommagé leur matériel, ainsi que l'appareil photo de Haik Gevorgian, du quotidien d'opposition "Haykakan Jamanak". Les cassettes d'une équipe de Shant TV ont été volées. La police n'est pas intervenue pour mettre fin à ces violences.

Avant le début de la manifestation, Gevorgian a été interpellé pendant une heure à Ashtarak (50 km de la capitale). Il s'était déplacé pour photographier le blocage des routes par la police, une mesure visant, d'après les autorités, à préserver l'ordre public.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51
Arménie
 
Plus d'informations : Arménie