30 août 2006

Il faut plus de diversité dans le secteur de la radiodiffusion en Arménie, dit l'OSCE


22 août 2006

Le secteur arménien de la radiodiffusion a besoin de se diversifier davantage si on veut que le public entende un éventail plus étendu de voix et de vues, recommande un dossier de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Le Représentant de l'OSCE pour la liberté des médias, Miklos Haraszti, a déclaré dans un rapport que les médias électroniques sont toujours de manière prédominante favorables au gouvernement, en dépit de la transformation de la télévision d'État en un radiodiffuseur agissant à titre de service public et l'existence d'un certain nombre de chaînes privées.

« Pour que l'Arménie poursuive le processus de démocratisation des médias, le secteur de la radiodiffusion doit refléter la diversité des opinions et représenter la diversité politique et sociale du pays », a déclaré Haraszti.

Le rapport formule des recommandations afin d'étendre la liberté des médias dans le pays. Haraszti constate que même si le secteur des médias imprimés de l'Arménie est pluraliste et présente une couverture diversifiée et critique de la nouvelle, le lectorat reste faible. Le plus fort tirage quotidien, de quelque publication que ce soit, se situe entre trois mille et quatre mille exemplaires.

Sur la réforme des médias, cependant, Haraszti a déclaré que l'Arménie avait réalisé d'importants progrès, notamment par l'adoption d'une Loi sur la liberté de l'information, d'inspiration progressiste. Il a aussi noté qu'il y a eu peu de cas de violence contre les journalistes depuis 2005, et qu'aucune affaire de diffamation n'a été lancée devant les tribunaux contre les médias depuis plusieurs années.

Aller à : http://www.osce.org/documents/rfm/2006/07/20007_en.pdf


Arménie
 
Plus d'informations : Arménie