28 mai 2004

LES RADIODIFFUSEURS COMMUNAUTAIRES OBTIENNENT LA RECONNAISSANCE JURIDIQUE


Le président de la Bolivie, Carlos D. Mesa Gisbert, a ratifié un décret sur la radiodiffusion qui ouvre la voie à la reconnaissance juridique des stations de radio communautaires, rapporte l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC). Le geste a été salué comme un précédent en Amérique latine.

Aux termes du « Décret sur la radiodiffusion communautaire », les stations de radio communautaires de Bolivie ont l'entier accès aux ondes du pays, de même que la possibilité de diffuser de la publicité.

Au cours des deux dernières années, la section locale bolivienne de l'AMARC a collaboré avec d'autres groupes de la société civile pour exercer des pressions en faveur du décret. Selon elle, ce décret donne aux communautés du pays, essentiellement indigènes et rurales, la possibilité d'exploiter leurs propres stations de radio et de télévision.

L'AMARC souligne également que par cette mesure, la Bolivie fait un pas de plus pour correspondre aux normes internationales en matière de libre expression, notamment à la Déclaration de principes sur la liberté d'expression dans les Amériques, de la Commission interaméricaine des droits de l'homme.

La déclaration, que la Bolivie a ratifiée, presse les gouvernements de « considérer des critères qui assurent une chance d'accès égale pour tous » lorsqu'ils attribuent les fréquences pour la radio et la télévision.

Pour plus de renseignements sur le décret, communiquer avec l'AMARC à : amarc@amarc.org

Consulter les sites suivants :

- AMARC : http://www.amarc.org
-Déclaration de principes sur la liberté d'expression : http://www.cidh.oas.org/Relatoria/English/Declaration.htm- Rapport « Access to the Airwaves », d'ARTICLE 19 : http://www.article19.org/docimages/1289.htm


Bolivie

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : Bolivie