27 juin 2006

Deux journalistes condamnés en appel à trois ans de prison pour des images de la nouvelle capitale


Détails de l'incident

U Thaung Sein (U Thar Cho), Ko Moe Thun (Ko Kyaw Thwin)

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières et la Burma Media Association dénoncent la décision du 21 juin 2006 de la cour régionale de Mandalay de confirmer en appel la peine de trois ans de prison infligée au photojournaliste U Thaung Sein, alias U Thar Cho, et à Ko Moe Htun, alias Ko Kyaw Thwin, éditorialiste du magazine religieux "Dhamah-Yate" (L'ombre de Dhamah). Aucun témoin n'aurait été convoqué par la cour.

"Nous dénonçons les graves dysfonctionnements de la justice birmane qui permettent de condamner à trois ans de prison deux journalistes pour le simple fait d'avoir pris des clichés de la nouvelle capitale Pyinmana," ont affirmé les deux organisations. "Nous demandons la libération de U Thaung Sein et Ko Moe Htun et des neuf autres journalistes emprisonnés dans le pays."

Les deux reporters avaient été condamnés, en mars dernier, à trois ans de prison par la cour du district de Yamaethin pour avoir violé l'article 32 (A) de la Loi sur la télévision et la vidéo (Television and Video Act). Ils avaient pris des photographies et des images de la nouvelle capitale, Pyinmana.

L'avocat des journalistes, U Khin Maung Zaw, avait déjà fait appel auprès de la cour du district de Yamaethin en avril, mais celle-ci avait immédiatement rejeté l'appel, sans convoquer de témoins.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51
Birmanie

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : Birmanie
  • Classement mondial de la liberté de la presse 2014: Birmanie

  • Rapport Mondial 2014: Birmanie

  • Le printemps birman