10 juin 2011

Alerte

Un journaliste jeté en prison en dépit de la loi dépénalisant les délits de presse


Détails de l'incident

Détention

Faustin Bambou, Rédacteur en chef

Disponible en :

English Français
(JED/IFEX) - Faustin Bambou, directeur du quotidien "Les Collines de l'Oubangui", un journal privé paraissant à Bangui, capitale de la République Centrafricaine, a été transféré, lundi 6 juin 2011, à la prison de Ngaragba, sur ordre de M. Firmin Feindero, procureur de la République près du tribunal de Bangui, après avoir passé 10 jours de détention à la brigade de Recherche et d'Investigation (SRI) pour incitation à la haine et à la révolte.

Selon les informations recueillies par JED, Bambou a publié une série d'articles incriminant M. Francis Bozizé, ministre délégué à la Défense nationale, dans une affaire de malversations et de détournements de fonds versés par l'Union Européenne pour indemniser les militaires et gendarmes retraités.

JED dénonce et condamne avec les dernières énergies cette arrestation, et qualifie cette arrestation d'arbitraire étant donné que la République centrafricaine a déjà dépénalisé les délits de presse.

JED exige la libération sans délai du journaliste et appelle le gouvernement centrafricain au respect de ses propres lois.


Source:

Replacer dans leur contexte les questions de libre expression.

Inscrivez-vous et recevez IFEX En Contexte.

République centrafricaine
 
Plus d'informations : République centrafricaine

At this point, would publish cover: "Home page"