22 octobre 2012

Quatre moines tibétains arrêtés pour avoir photographié une immolation

Source: Reporters Without Borders


Topical Category Found

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Les autorités chinoises ont procédé à une nouvelle rafle de moines tibétains, cette fois dans le monastère de Dokar, à Hezuo (province du Gansu).

Après deux nouvelles immolations, celles de Sangay Gyatso le 6 octobre 2012 et Tamdin Dorjee le 13 octobre, les autorités ont organisé un raid afin de procéder à l'arrestation de quatre religieux tibétains, Jigme Gyatso, Kalsang Gyatso, Kunchok Gyatso et Tashi Gyatso. Ces derniers avaient photographié l'immolation du 6 octobre.

Les autorités chinoises ont mis sous surveillance toute la région de Hezuo. Le régime de Pékin a aussi contraint la famille de Sangay Gyatso à signer un document dans lequel elle reconnaît que l'immolation de leur proche n'avait pas pour but la protestation contre les lois chinoises en vigueur au Tibet.

Depuis 2009, au moins 54 tibétains se sont immolés par le feu en signe de protestation.



Replacer dans leur contexte les questions de libre expression.

Inscrivez-vous et recevez IFEX En Contexte.


At this point, would publish: "Home page"
At this point, would publish: "Tibetans jailed for providing information about self-immolation"