1 juin 2004

Le journaliste emprisonné Normando Hernández González aurait cessé sa grève de la faim


Détails de l'incident

Normando Hernández González

journalist(s)

Disponible en :

English Français Español
(RSF/IFEX) - Le 26 mai 2004, dans la soirée, lors d'une nouvelle conversation avec RSF, Yaraí Reyes Marín a déclaré avoir parlé au téléphone avec le directeur de la prison de Pinar del Río, un dénommé "Jesús". Ce dernier lui a confirmé les déclarations faites la veille par un agent de la prison selon lesquelles Normando Hernández González aurait recommencé à se nourrir.

L'épouse du journaliste ignore si ce dernier a obtenu satisfaction sur ses revendications. Il restera cependant au cachot pendant 21 jours à partir de la date de fin de sa grève et ne sera pas autorisé à l'appeler en attendant. Reyes Marín a déclaré faire confiance aux déclarations du directeur de la prison. Elle estime que son mari a dû accepter de mettre un terme à sa grève de la faim à la suite d'un accord satisfaisant.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51
Cuba
 
Plus d'informations : Cuba
  • Ennemis d'Internet 2014: Cuba

  • Classement mondial de la liberté de la presse 2014: Cuba

  • Les Ennemis d'Internet 2012: Cuba