5 janvier 2006

Un journaliste de Radio Okapi menacé de mort par le chef de la police dans une province de l'Est


Détails de l'incident

José de Chartes Menga

journalist(s)

death threat

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Dans une lettre adressée au ministre congolais de l'Intérieur, Reporters sans frontières a demandé l'intervention des autorités fédérales pour garantir la sécurité de José de Chartes Menga, de la station privée Radio Okapi, à Kisangani. Le journaliste a été menacé par le général Ignace Mongedjo, commandant de la police nationale congolaise dans la Province Orientale.

"Qu'un différend existe entre les autorités et la presse n'est pas en soi un scandale. Mais l'attitude menaçante du commandant de la police nous inquiète. D'autant plus que, en 2005, la République démocratique du Congo a vécu une année noire pour la liberté de la presse. Après deux assassinats et une tentative avortée sur un autre journaliste de Radio Okapi, Jean Ngandu, à Lumbumbashi, notre organisation tient à rappeler l'importance de la modération qui doit être celle de tout responsable politique congolais", a écrit Reporters sans frontières.

Des menaces d'arrestation et de mort ont été proférées le 30 décembre 2005 dans le bureau du général devant un officier d'information de la Fondation Hirondelle. Ces menaces font suite à la diffusion d'un reportage faisant état de tensions au sein du commandement provincial de la police de Kisangani. Depuis cette date, d'autres menaces auraient été prononcées à l'encontre de José de Chartes Menga, qui craint pour sa sécurité.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51
République démocratique du Congo

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : République démocratique du Congo