6 juin 2006

Affaire Patrice Booto: le Procureur de la République interjette appel contre le jugement


Détails de l'incident

Patrice Booto

editor(s)

Disponible en :

English Français
(JED/IFEX) - Le Procureur de la République a interjeté appel, vendredi 2 juin 2006, contre le jugement rendu au premier degré, le 30 mai 2006, par le Tribunal de Paix de Kinshasa/Assosa dans l'affaire contre Patrice Booto, éditeur du journal "Le Journal" et son supplément "Pool Malebo". Condamné au premier degré à six mois de prison ferme et au paiement d'une amende de 500 $US, Booto avait même payé l'amende exigée ainsi que les frais de justice lorsque l'appel du Procureur de la République lui a été signifié.

Emprisonné au CPRK (Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa, ex-Prison centrale de Makala) depuis 7 mois, Patrice Booto était poursuivi par la défunte CSE (Cour de Sûreté de l'Etat) et ensuite par le tribunal de Paix de Kinshasa/Assosa pour "reproduction et diffusion d'une fausse information", "offense au chef de l'Etat" et "outrage au gouvernement". Le 30 mai 2006, le tribunal de Paix l'a seulement reconnu coupable d'"offense au chef de l'Etat" et d'"outrage au gouvernement" et l'a par conséquent condamné à 6 mois de prison de prison ferme et au paiement d'une amende de 500 $US. Puisque le journaliste avait déjà purgé plus de 6 mois de prison, il était libre à condition de payer les amendes. Le procureur de la république conteste la décision du tribunal en ce qu'elle disculpe le journaliste de l'infraction de "reproduction et diffusion d'une fausse nouvelle", d'où son action en appel. L'affaire devra être de nouveau fixé devant le tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Kalamu. En attendant, Booto reste en prison. Le journaliste avait publié, en septembre 2005, une information - qu'il reconnaîtra lui même devant la cour comme étant fausse - accusant le président Joseph Kabila d'avoir transféré 30 millions $US au secteur de l'enseignement en Tanzanie au moment où les enseignants en RDC était en grève pour justement réclamer l'amélioration de leur traitement.



Source

Journaliste en danger
374, av. Col. Mondjiba. Complexe Utexafrica. Galerie St Pierre
1er niveau. Local 18. Kinshasa/Ngaliema. B.P. 633 Kinshasa 1
République Démocratique du Congo
direction (@) jed-afcentre.org
Fax:+ 44 207 9003413
République démocratique du Congo

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : République démocratique du Congo