27 juillet 2000

Un journaliste agressé par la police


Détails de l'incident

Vassili Silagadze

journalist(s)

attacked

Disponible en :

English Français

(RSF/IFEX) - Dans une lettre adressée au président géorgien Eduard Shevardnadze, RSF s'est indignée de l'agression dont a été victime Vassili Silagadze, journaliste de l'hebdomadaire privé "Eko Digest". "Nous vous demandons de prendre les mesures qui s'imposent afin que les agresseurs soient identifiés et poursuivis en justice", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de l'organisation. RSF a également demandé aux autorités géorgiennes d'être tenue informée des résultats de l'enquête.


D'après les informations recueillies par RSF, Silagadze, a été arrêté dans la nuit du 24 juillet 2000, alors qu'il circulait en voiture à Tbilissi, par trois policiers en civil pour un contrôle d'identité. Les hommes, qui ont montré leurs cartes de police, ont reconnu le journaliste comme étant l'auteur d'un article qui dénonçait le "train de vie luxueux" de certains responsables de la police, dont le ministre de l'Intérieur, alors que les autres policiers ne sont plus payés depuis des mois. Silagadze a refusé de livrer ses sources et a été sauvagement battu par les trois policiers, qui lui ont entaillé deux doigts de la main droite. Ils ont ajouté qu'ainsi, "il ne pourrait plus écrire pendant un moment". Ils lui ont également conseillé de mettre un terme à ses activités "avant qu'il ne lui arrive quelque chose de vraiment grave". Le ministère de l'Intérieur a affirmé qu'une enquête allait être ouverte. Elle ne sera pas confiée à la police, mais aux services de sécurité contrôlés par l'État.




Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51
Géorgie
 
Plus d'informations : Géorgie