14 juillet 2000

Une agence de presse reçoit des menaces


Détails de l'incident

Estuardo Pinto, Ileanna Alamilla, Sergio Méndez

Disponible en :

English Français Español

(RSF/IFEX) - Dans une lettre adressée au ministre de l'Intérieur, Guillermo Ruíz, RSF a exprimé "sa préoccupation suite aux menaces reçues par l'agence d'information Centro de Reportes Informativos sobre Guatemala (Cerigua)". L'organisation a demandé au ministre qu'"une enquête soit ouverte afin de permettre l'identification des auteurs de ces menaces". Rappelant qu'au moins six autres journalistes ont été menacés au cours des deux derniers mois au Guatemala, Robert Ménard, le secrétaire général de RSF, a demandé à Ruíz "de prendre toutes les mesures nécessaires en vue de garantir la sécurité des journalistes".


Selon les informations recueillies par RSF, l'agence Cerigua, a reçu, le 10 juillet 2000, un appel téléphonique recommandant à Ileana Alamilla, la directrice de l'agence, de "faire attention à elle". Le 23 juin, l'agence avait déjà reçu un appel qui menaçait : "Nous savons où vous êtes et nous allons vous tuer". Cerigua a été fondée en 1983 et était liée à la guérilla de l'UNRG (Unidad Revolucionaria Nacional de Guatemala), reconvertie aujourd'hui en parti politique (consulter les alertes de l'IFEX des 30, 24 et 23 mai 2000).


RSF a rappellé qu'en mai, au moins quatre journalistes et membres de la rédaction du quotidien "El Periodico", ainsi que Sergio Méndez, de l'émission Guatemala Flash diffusée sur la radio Qué buena, et Estuardo Pinto du quotidien "Nuestro Diario", ont été suivis ou menacés.




Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
Guatemala
 
Plus d'informations : Guatemala