2 avril 2001

RSF est inquiété des menaces exercées contre trois journalistes du quotidien "El Periódico"


Détails de l'incident

Enrique Castañeda, Luis Escobar, Sylvia Gereda

death threat

Disponible en :

English Français Español

(RSF/IFEX) - Dans une lettre adressée au ministre de l'Intérieur Byron Barrientos, RSF (www.rsf.fr)">http://www.rsf.fr">www.rsf.fr)s'est inquiété des menaces exercées contre Sylvia Gereda, Luis Escobar et Enrique Castañeda, respectivement éditrice et journalistes du quotidien "El Periodico". RSF a demandé au ministre l'ouverture d'une enquête sérieuse afin que leurs responsables soient identifiés et punis. "Ces menaces à l'encontre de journalistes compromettent le libre exercice de leur profession. Il appartient au gouvernement de garantir leur sécurité", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de RSF.


D'après les informations collectées par RSF, Gereda a été agressée, le 27 mars 2001, par un inconnu qui l'a saisie par le cou, insultée et menacée. Quelques heures auparavant, elle avait été "avertie" par un homme se présentant comme un employé de la banque Crédit hypothécaire national (CHN), de la volonté de José Armando Llort, président du CHN, de tuer l'éditrice et ses deux collaborateurs. Celui-ci avait aussi indiqué que Gereda, Escobar et Castañeda ainsi que leur famille étaient suivis et surveillés. Castañeda affirme, en effet, avoir été suivi par un véhicule et l'employé supposé du CHN a révélé avec précision les emplois du temps respectifs de Gereda et Escobar. Ces menaces font suite à la publication par "El Periodico" d'une enquête sur la corruption au sein de cette banque et en particulier le rôle joué par son président dans des malversations financières supposées impliquant certains membres du gouvernement.




Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
Guatemala
 
Plus d'informations : Guatemala