7 octobre 2004

Les tirs contre "La Tribuna" seraient accidentels


Détails de l'incident

newspaper(s)

attacked

Disponible en :

English Français Español
(RSF/IFEX) - En réponse au courrier de RSF, le ministre de la Sécurité, Oscar Álvarez Guerrero, a indiqué qu'une enquête avait été ouverte pour déterminer l'origine de l'attaque, le 1er octobre 2004, contre les locaux de "La Tribuna". Selon lui, les coups de feu ont été tirés "accidentellement" par un agent de police en uniforme qui nettoyait son arme de service.

Les résultats de l'enquête ont également été communiqués au journal. Celui-ci a affirmé ne pas être satisfait des conclusions qui contredisent les déclarations des témoins. Pour l'hebdomadaire, le doute persiste sur les motivations du tireur. Il souligne que trois journalistes qui avaient mis en cause des policiers dans un trafic de drogue ont reçu des menaces. "La Tribuna" affirme, par ailleurs, que l'auteur des tirs n'a pas été convoqué par le parquet, ni par la Direction générale d'enquête criminelle (Dirección General de Investigación Criminal, DGIC).



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51

Autre information sur ce cas

Les tirs contre "La Tribuna" seraient accidentels 7 octobre 2004
Honduras

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : Honduras