13 juin 2006

Un journaliste tué à coups de pierres dans une zone rurale du Maharashtra


Détails de l'incident

Aran Narayan Dekate

journalist(s)

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Le correspondant d'un journal régional de l'Etat du Maharashtra (Centre) a succombé aux blessures infligées par des individus qui l'avaient attaqué à coups de pierres. Selon des journalistes de Nagpur interrogés par Reporters sans frontières, il est très probable que sa mort soit liée à certains de ses articles. Arun Narayan Dekate est le second journaliste tué en Inde depuis le début de l'année 2006.

Reporters sans frontières demande au gouvernement de l'Etat du Maharashtra de mener une enquête exhaustive afin d'identifier les auteurs de l'attaque qui a provoqué la mort d'Arun Narayan Dekate. "Quand un gouvernement s'engage à garantir la liberté de la presse, il n'y a pas de journalistes illustres ou inconnus. Dans cette affaire, la police et la justice doivent engager des moyens aussi importants que s'il s'agissait d'un journaliste réputé de Nagpur. La mort de ce correspondant dans une zone rurale nous rappelle dramatiquement le niveau de violence que la presse doit affronter dans certaines régions de l'Inde", a déclaré Reporters sans frontières.

Arun Narayan Dekate, correspondant du quotidien régional en marathi "Tarun Bharat" dans la zone rurale de Takalghat (proche de Nagpur), a été attaqué dans la nuit du 8 juin 2006. Au moins quatre individus lui ont tendu une embuscade alors qu'il circulait à moto avec un ami sur la route reliant Nagpur à Wardha. Le journaliste a été atteint par plusieurs pierres lancées par les assaillants. Il a été conduit dans un état grave à l'hôpital de Nagpur où il est décédé, le 10 juin.

Selon la police locale qui a ouvert une enquête, le journaliste avait récemment publié dans "Tarun Bharat", un journal proche du mouvement nationaliste hindou RSS, un article sur une affaire de racket dans le milieu du jeu clandestin. Arun Narayan Dekate aurait également fourni à la police une information qui aurait permis d'arrêter des criminels.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51
Inde

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : Inde