17 mai 2004

QUATRIÈME CONGRÈS SUR LE JOURNALISME LATINO-AMÉRICAIN


Des représentants du groupe des Journalistes contre la corruption (Periodistas Frente a la Corrupcion, PFC) de l'Institut pour la presse et la société (Instituto Prensa y Sociedad, IPYS) et de la Société interaméricaine de la presse (SIP) vont se joindre à d'éminents journalistes d'Amérique latine à Panama du 26 au 28 mai à l'occasion du quatrième congrès des journalistes d'Amérique latine.

Le programme du congrès porte sur des questions comme l'accès à l'information, l'éthique dans les médias, la corruption, les menaces faites aux médias et le journalisme d'enquête. Entre autres participants, on compte sur la journaliste chilienne Alejandra Matus, le reporter colombien Jineth Bedoya Lima, le journaliste panaméen Richard Eisenmann.

Pour plus de précisions, communiquer avec Dilmar Darío Pink, du Centre du journalisme d'Amérique latine (CELAP) : dilmarrosas@celap.net ou consulter le site à http://www.celap.net


 
Plus d'informations : International
  • Les journalistes, bêtes noires de la mafia

    Les puissances mafieuses ne connaissent pas de frontières et se moquent des limites imposées par l’Etat de droit dans les démocraties. Face à elles, avec leurs maigres moyens et leur extrême vulnérabilité, les journalistes n’ont pas l’embarras du choix. Se taire ou risquer leur vie, voilà souvent leur seule alternative.

  • Harcèlement en ligne des journalistes : quand les trolls lancent l'assaut

    Dans son nouveau rapport RSF révèle l'ampleur d'une nouvelle menace qui pèse sur les journalistes : le harcèlement via les réseaux sociaux.

  • Les données du classement de la liberté de la presse 2018