4 juin 2004

Le SEENPM entreprend une étude sur la propriété des médias


1 juin 2004

Quinze ans après la chute de l'ancienne Union soviétique, quelle forme le paysage médiatique a-t-il prise en Europe du Sud-Est, en pleine libéralisation des marchés? Le Réseau du SudEst de l'Europe pour la professionnalisation des médias (South East European Network for Professionalisation of the Media, SEENPM) apporte quelques réponses grâce à une nouvelle étude sur la propriété des médias dans la région.

Intitulé « La propriété des médias et ses conséquences sur l'indépendance et le pluralisme des médias » [« Media Ownership and its Impact on Media Independence and Pluralism »], le document couvre la situation dans 18 pays et tire ses conclusions d'une recherche réalisée en 2003.

Chaque pays a un chapitre, rédigé par des chercheurs et des journalistes qui ont consulté une variété d'indicateurs, dont les réglementations qui régissent la propriété des médias, la privatisation et les conséquences de la concentration de la propriété des médias sur la liberté de la presse.

L'étude était coordonnée par le Peace Institute, basé en Slovénie, et bénéficiait de l'appui financier de l'Open Society Institute, de la Guardian Foundation et du Gouvernement danois.

Le SEENPM entend utiliser l'étude comme base de discussions et de recommandations de réforme de politiques et de revendication en prévision de la conférence des 11 et 12 juin prochains à Bled, en Slovénie, et dont le Conseil de l'Europe sera l'hôte associé. Cette conférence examinera comment les organisations internationales, les groupes locaux de défense de la liberté de la presse et les journalistes peuvent répondre au problème de la concentration croissante de la propriété des médias.

L'étude est accessible en format PDF à : http://www.mirovni-institut.si/media_ownership/Pour avoir des renseignements sur la conférence, cliquer ici : http://www.coe.int/T/E/human_rights/media/7_Links/Reg_Conf_ownership.asp#TopOfPageConsulter les sites suivants :
- SEENPM : http://www.seenpm.org/- Peace Institute : http://www.mirovni-institut.si/eindex.htm

 
Plus d'informations : International
  • Les journalistes, bêtes noires de la mafia

    Les puissances mafieuses ne connaissent pas de frontières et se moquent des limites imposées par l’Etat de droit dans les démocraties. Face à elles, avec leurs maigres moyens et leur extrême vulnérabilité, les journalistes n’ont pas l’embarras du choix. Se taire ou risquer leur vie, voilà souvent leur seule alternative.

  • Harcèlement en ligne des journalistes : quand les trolls lancent l'assaut

    Dans son nouveau rapport RSF révèle l'ampleur d'une nouvelle menace qui pèse sur les journalistes : le harcèlement via les réseaux sociaux.

  • Les données du classement de la liberté de la presse 2018