6 janvier 2006

UNE ÉTUDE DE FREEDOM HOUSE MONTRE QUE LES DROITS PROGRESSENT À L'ÉCHELLE MONDIALE


La situation de la liberté s'est substantiellement améliorée à l'échelle mondiale, le nombre d'États répressifs est en déclin et se situe à son niveau le plus faible depuis plus de dix ans, indique une nouvelle étude de Freedom House.

« La liberté dans le monde - 2006 » [Freedom in the World 2006] révèle que le nombre des pays classés « non libres » a diminué, passant de 49 en 2004 à 45 en 2005. Le rapport sur la situation mondiale examine la situation des droits politiques et des libertés civiles dans 192 pays et 14 territoires, et attribue un classement en fonction de critères qui comprennent notamment les libertés de la presse, de croyance et d'association.

Huit pays ont été classés parmi les plus répressifs, et comprennent notamment la Birmanie, le Turkménistan, l'Ouzbékistan et la Corée du Nord.

Sur le plan régional, le Moyen-Orient arabe a réalisé d'importants gains en matière de droits politiques et de libertés civiles, dit Freedom House. On constate une amélioration sensible dans plusieurs pays, entre autres au Liban, en Arabie saoudite et au Koweït.

Aller à : http://65.110.85.181/template.cfm?page=70&release=317


 
Plus d'informations : International
  • Les journalistes, bêtes noires de la mafia

    Les puissances mafieuses ne connaissent pas de frontières et se moquent des limites imposées par l’Etat de droit dans les démocraties. Face à elles, avec leurs maigres moyens et leur extrême vulnérabilité, les journalistes n’ont pas l’embarras du choix. Se taire ou risquer leur vie, voilà souvent leur seule alternative.

  • Harcèlement en ligne des journalistes : quand les trolls lancent l'assaut

    Dans son nouveau rapport RSF révèle l'ampleur d'une nouvelle menace qui pèse sur les journalistes : le harcèlement via les réseaux sociaux.

  • Les données du classement de la liberté de la presse 2018