18 janvier 2008

HRINFO LANCE UN LIVRE SUR LA DIFFAMATION POUR LE MONDE ARABE


Nul n'ignore que les autorités égyptiennes et d'autres gouvernements du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord aiment se servir des lois sur la diffamation pour faire taire écrivains et journalistes. C'est pourquoi le Réseau arabe d'information sur les droits de la personne (Arabic Network for Human Rights Information, HRInfo) réplique par un nouveau livre qui explique quels sont vos droits. L'ouvrage s'intitule « Libel and Defamation, and the Freedom of Opinion and Expression » (La diffamation et la liberté d'opinion et d'expression).

Découvrez comment est définie la diffamation en Égypte et ce que vous pouvez faire pour vous défendre si vous-êtes poursuivi pour de pareils crimes. L'ouvrage contient notamment une section entière consacrée aux précédents de la Cour suprême, qui mettent à l'avant-plan la liberté d'expression et la liberté de critique politique. Consultez la section qui montre comment votre ordinateur et votre téléphone portable peuvent servir de preuve contre vous, et prenez connaissance de quelques exemples de cas récents où des journalistes ont payé pour leur travail.

Le livre est la première d'une série de publications et d'études juridiques qui paraîtront sous l'égide de HRInfo et qui porteront sur le droit et la liberté d'expression. Pour en obtenir un exemplaire, courriel : info(@)hrinfo(.)net ou voir à : http://www.hrinfo.net/en/reports/2007/pr1223.shtml
(15 janvier 2008)



 
Plus d'informations : International
  • Les journalistes, bêtes noires de la mafia

    Les puissances mafieuses ne connaissent pas de frontières et se moquent des limites imposées par l’Etat de droit dans les démocraties. Face à elles, avec leurs maigres moyens et leur extrême vulnérabilité, les journalistes n’ont pas l’embarras du choix. Se taire ou risquer leur vie, voilà souvent leur seule alternative.

  • Harcèlement en ligne des journalistes : quand les trolls lancent l'assaut

    Dans son nouveau rapport RSF révèle l'ampleur d'une nouvelle menace qui pèse sur les journalistes : le harcèlement via les réseaux sociaux.

  • Les données du classement de la liberté de la presse 2018