4 avril 2008

GLOBAL INTEGRITY RECHERCHE DES EXPERTS POUR RÉDIGER SON RAPPORT DE 2008


Global Integrity est un groupe basé aux États-Unis qui suit de près la gouvernance et qui lutte contre la corruption. Le groupe recherche des journalistes, des chercheurs et des spécialistes des sciences sociales, de partout dans le monde, pour préparer l'édition 2008 de son rapport sur l'intégrité dans le monde.

Le rapport évaluera la situation de la corruption dans 70 pays d'après les critères d'un journalisme de qualité, sur le terrain et selon des données quantitatives de mesure de la transparence, de la reddition de comptes du gouvernement et de mécanismes de lutte contre la corruption. Le rapport est utilisé à grande échelle par les experts en développement et les donateurs, les responsables gouvernementaux, les investisseurs, les journalistes et les juristes pour définir la priorité des défis de gouvernance et promouvoir une réforme anti-corruption.

Pour chaque pays, Global Integrity recherche un reporter, un recherchiste universitaire et de trois à cinq lecteurs pour préparer le chapitre. Les candidats doivent être indépendants de toute influence gouvernementale ou d'entreprise. Les candidats doivent pouvoir travailler en anglais.

Les personnes intéressées doivent présenter leur curriculum vitae, fournir trois références et indiquer leur pays particulier d'expertise à info(@)globalintegrity(.)org d'ici le 15 mai 2008. Tous les rédacteurs seront rémunérés.

Pour plus de précisions, aller à : http://www.globalintegrity.org/inviteletter.cfm
(1 avril 2008)



 
Plus d'informations : International
  • Les journalistes, bêtes noires de la mafia

    Les puissances mafieuses ne connaissent pas de frontières et se moquent des limites imposées par l’Etat de droit dans les démocraties. Face à elles, avec leurs maigres moyens et leur extrême vulnérabilité, les journalistes n’ont pas l’embarras du choix. Se taire ou risquer leur vie, voilà souvent leur seule alternative.

  • Harcèlement en ligne des journalistes : quand les trolls lancent l'assaut

    Dans son nouveau rapport RSF révèle l'ampleur d'une nouvelle menace qui pèse sur les journalistes : le harcèlement via les réseaux sociaux.

  • Les données du classement de la liberté de la presse 2018