20 juillet 2011

Pour marquer son 50e anniversaire, Amnistie Internationale lance en ligne une émission de télévision


Disponible en :

English Français Español


Afin de marquer son 50e anniversaire, Amnistie Internationale a lancé la semaine dernière « Amnesty TV » - une présentation en ligne bihebdomadaire de 15 minutes qui mêle la satire et les coups d’éclat avec des documentaires, des opinions et des nouvelles sur des histoires touchant les droits de la personne à travers le monde.

Le premier épisode, diffusé le 14 juillet, mettait en vedette Jimmy Wales, fondateur de Wikipedia, qui parlait de la liberté de l’Internet devant un groupe d’écoliers. Il y a également un message d’anniversaire de la dirigeante birmane et championne de la démocratie Aung San Suu Kyi, et une courageuse tentative pour faire signer la carte du 50e anniversaire d’Amnistie par les ambassadeurs d’Iran, de Chine, de Corée du Nord, d’Arabie saoudite et des États-Unis.

La prochaine présentation, qui devrait aller en ondes le 28 juillet, présentera le Président des États-Unis Barack Obama qui dira aux auditeurs qu’« il pense vraiment à Guantánamo ».

Parlant du lancement, Andy Hackman d’Amnistie a déclaré à l’« Observer », qu’« Amnistie Internationale vise à relier les gens et à les unir derrière une croyance commune, à savoir que les gens qui se rassemblent peuvent provoquer des changements réels, tangibles. La combinaison télévisuelle d’Amnistie, soit un contenu divertissant et des histoires inspirantes, nous aidera à mobiliser une nouvelle génération de partisans. »

Replacer dans leur contexte les questions de libre expression.

Inscrivez-vous et recevez IFEX En Contexte.

 
Plus d'informations : International
  • Les journalistes, bêtes noires de la mafia

    Les puissances mafieuses ne connaissent pas de frontières et se moquent des limites imposées par l’Etat de droit dans les démocraties. Face à elles, avec leurs maigres moyens et leur extrême vulnérabilité, les journalistes n’ont pas l’embarras du choix. Se taire ou risquer leur vie, voilà souvent leur seule alternative.

  • Harcèlement en ligne des journalistes : quand les trolls lancent l'assaut

    Dans son nouveau rapport RSF révèle l'ampleur d'une nouvelle menace qui pèse sur les journalistes : le harcèlement via les réseaux sociaux.

  • Les données du classement de la liberté de la presse 2018


At this point, would publish cover: "Home page"