27 janvier 2003

Expulsion du site d'information "Malaysiakini" de ses locaux


Détails de l'incident

newspaper(s)

Disponible en :

English Français

(RSF/IFEX) - Le site indépendant "Malaysiakini" a reçu l'ordre, le 22 janvier 2003, d'évacuer les bureaux occupés actuellement par la rédaction avant la fin du mois de février. Cette injonction, prononcée par la société PC Suria, propriétaire des lieux, fait suite à la perquisition qui avait été menée par la police malaise le 20 janvier dernier au siège de "Malaysiakini". RSF s'indigne de cette nouvelle mesure qui met une nouvelle fois en danger l'existence du principal média d'information indépendant en Malaisie.


Comme le confirme son rédacteur en chef, Steven Gan : "Il s'agit d'une nouvelle tentative destinée à fermer 'Malaysiakini'. Nous pensons que les autorités ont exercé une pression sur PC Suria afin de nous évincer". Premesh Chandran, directeur exécutif du site, a fait remarquer que la recherche de nouveaux locaux pourrait faire perdre environ 100 000 ringgits (26 000 $US) au journal et entraîner une cessation de ses activités d'au moins deux semaines. "Cela signifiera aussi une perte au niveau de nos abonnements et une perte de confiance auprès de nos lecteurs", a-t-il ajouté. Les tentatives du site pour contacter la direction de la société propriétaire se sont soldées par un échec. Mais Gan a réaffirmé qu'il entendait se battre contre cet ordre d'expulsion et pour la survie de son site: "S'ils pensent que cette expulsion va paralyser nos activités, ils se trompent. Nous appelons nos lecteurs et supporters à être patients jusqu'à ce que sortions de cette crise".


Depuis décembre 2000, le site "Malaysiakini", basé à Bangsar Utama, louait ses locaux à PC Suria, une société de distribution de produits informatiques détenue par l'entreprise d'État NASCOM. Le 9 janvier, le site a publié une lettre critiquant une décision du gouvernement malais, qui consiste à accorder des droits spéciaux à la majorité malaise. Cette lettre comparait également le parti au pouvoir au mouvement américain du Ku Klux Klan. Le 20 janvier, la police avait opéré une descente dans les locaux de "Malaysiakini" et saisi les ordinateurs de la rédaction. Deux jours plus tard, son directeur, Gan, était sommé de quitter les locaux pour cause d'implication dans des "activités illégales".


Malaysiakini.com,">http://www.malaysiakini.com">Malaysiakini.com,lancé en novembre1999, dénombre 100 000 visiteurs par jour et a remporté plusieurs prix internationaux pour sa couverture journalistique. En tant que site d'information indépendant, le gouvernement malais s'était officiellement engagé à ne pas en contrôler le contenu.




Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51