5 décembre 2003

Le cyberdissident Huang Qi placé en cellule d'isolement après une visite de RSF


Détails de l'incident

Huang Qi, Liu Di

web dissident(s)

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Depuis le 26 octobre 2003, Huang Qi est placé en régime sévère par les autorités de la prison de haute sécurité de Nanchong (province du Sichuan). Cette sanction fait suite à la visite devant la prison d'une délégation de RSF et à la diffusion d'un reportage sur le cas du webmaster par la chaîne française TF1.

RSF est consternée par cette sanction imposée à un prisonnier d'opinion après une visite de représentants de l'organisation. La libération de la jeune internaute Liu Di est certes une bonne nouvelle, mais elle ne doit pas occulter la souffrance quotidienne des dizaines d'internautes et de cyberdissidents emprisonnés en Chine. L'organisation demande une libération anticipée de Huang Qi, qui a déjà passé plus de trois ans en prison dans des conditions très difficiles.

RSF vient d'apprendre que Huang Qi, créateur du site http://www.tianwang.com,condamné à cinq ans de prison pour avoir "tenté de renverser le pouvoir d'Etat", avait été placé, le 26 octobre en cellule d'isolement. Dans cette pièce de deux mètres carrés, sombre et sans aucun mobilier, le prisonnier dort à même le sol. Quelques jours plus tard, les autorités pénitentiaires ont transféré Huang Qi dans une cellule collective "strictement surveillée". Dans cette pièce plus large, les prisonniers sanctionnés doivent également dormir à même le sol.

Cette décision des autorités de la prison de haute surveillance de Nanchong (province du Sichuan) fait suite à la visite d'une délégation de RSF, le 26 octobre, devant la prison où est détenu Huang Qi. Les deux représentants de l'organisation avaient tenté de le rencontrer. Le directeur de la prison avait refusé de faciliter cette rencontre. Le 20 novembre, la chaîne française a diffusé, au journal de 20h00, un reportage sur la situation de la liberté d'expression en Chine, incluant un appel de l'épouse de Huang Qi pour la libération de son mari.

Huang Qi a été arrêté le 3 juin 2000 et inculpé en vertu des articles 103 et 105 du code pénal. Les autorités reprochent au webmaster la publication sur son site Internet d'articles sur le massacre de la place Tiananmen en juin 1989, écrits par des dissidents basés à l'étranger. À l'origine, Huang Qi avait créé le site pour diffuser des avis de recherche de personnes disparues en Chine. En août 2003, la Haute Cour du Sichuan a confirmé en appel la peine de cinq ans de prison prononcée en première instance. En septembre, Huang Qi a été transféré à la prison de haute surveillance de Nanchong (200 kilomètres à l'est de Chengdu).



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51