31 mars 2005

Un cyberdissident arrêté dans l'est du pays


Détails de l'incident

Abdel Razak Al Mansouri

web dissident(s)

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Abdel Razak Al Mansouri aurait été arrêté, le 12 janvier 2005, pour avoir publié des articles critiquant le gouvernement libyen sur un site Internet basé à l'étranger. RSF demande la libération du cyberdissident, dont on est sans nouvelles depuis son interpellation.

"Les autorités, qui contrôlent déjà l'ensemble des médias traditionnels, cherchent aujourd'hui à museler le Réseau, la dernière fenêtre vers l'étranger encore accessible aux citoyens libyens. C'est un coup dur pour les défenseurs des droits de l'homme qui avaient trouvé en Internet un outil efficace pour diffuser et récolter de l'information", a déclaré l'organisation.

L'arrestation d'Al Mansouri, qui n'a pas été confirmée officiellement, aurait eu lieu à Tobrouk (est du pays) dans la soirée du 12 janvier. Deux jours plus tard, il aurait été transféré par les services de sécurité dans une prison de Tripoli. Sa famille n'a aucune nouvelle de lui depuis son arrestation.

Le libraire, âgé de 52 ans, avait commencé à écrire en 2004 sur le site http://www.akhbar-libya.com,basé au Royaume-Uni. Dans ses articles, il abordait des sujets sociaux et dénonçait les atteintes aux droits de l'homme commises par les autorités libyennes.

La Libye, 154e sur 167 du classement mondial sur la liberté de la presse de RSF, a développé rapidement Internet ces cinq dernières années et compterait aujourd'hui, selon le réseau Arabic Network for Human Rights Information http://www.hrinfo.net),près d'un million d'internautes.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51