28 juillet 2006

UNE MISSION INTERNATIONALE REND PUBLIC UN RAPPORT SUR LA SITUATION DE LA LIBRE EXPRESSION AUX MALDIVES


Une mission d'enquête internationale de retour des îles Maldives enjoint le gouvernement de mettre fin aux arrestations arbitraires, au harcèlement et à l'intimidation des journalistes et des dissidents, et de modifier les lois sur les médias pour les faire correspondre aux normes internationales en matière de libre expression.

Selon la Mission Internationale de la liberté de la presse, qui se compose de cinq organisations non gouvernementales, les journalistes qui couvrent les événements et les manifestations politiques et sociales, et les manifestants, sont victimes d'un usage excessif de la force par les forces de sécurité des Maldives. Elle cite aussi des cas où plusieurs journalistes ont reçu des menaces de mort et subi d'autres formes d'intimidation.

Le dossier est constitué à partir des constatations d'une mission d'enquête de passage aux Maldives du 3 au 7 mai 2006, où les membres ont rencontré de hauts dignitaires du gouvernement, des journalistes, des diplomates et des militants de la société civile. La Mission comprenait des délégués d'ARTICLE 19, de la Fédération internationale des journalistes et de Reporters sans frontières.

Tout en saluant l'intention du gouvernement de réformer ses lois sur les médias, la Mission a déclaré qu'un récent projet de loi sur la liberté de la presse ne répond plus aux normes internationales relatives à la libre expression et qu'il devrait être réécrit afin de mieux protéger la liberté des médias. La Mission a offert de participer à la nouvelle rédaction de la loi et à d'autres lois pendantes sur les médias et la liberté d'expression.

Lire le rapport à : http://tinyurl.com/hmuyf

Maldives
 
Plus d'informations : Maldives