15 novembre 2004

Un journaliste victime d'un simulacre d'exécution


Détails de l'incident

Víctor Manuel Ulín Hernández

journalist(s)

Disponible en :

English Français Español
(RSF/IFEX) - RSF est très préoccupée par les violences dont a été victime Víctor Manuel Ulín Hernández, du quotidien local "La Verdad del Sureste", publié dans l'Etat du Tabasco. Enlevé par deux inconnus, le journaliste a été violemment battu avant d'être relâché par ses agresseurs quelques heures plus tard.

"Nous nous félicitons de l'ouverture d'une enquête sur cette agression et demandons à être tenus informés de ses avancées. Alors que le journaliste met en cause des responsables de l'Etat de Tabasco, il est en effet nécessaire que les autorités fassent preuve de la plus grande transparence sur cette affaire", a déclaré RSF.

Dans la nuit du 1er au 2 novembre 2004, Ulín Hernández a été enlevé par deux individus devant son domicile, alors qu'il descendait de sa voiture. Le journaliste a été emmené à bord de son propre véhicule par ses agresseurs qui l'ont violemment frappé avec la crosse d'un pistolet, provoquant des blessures au cou et à la tête.

Les deux individus l'ont conduit dans un endroit isolé et lui ont annoncé qu'ils allaient le tuer. Ils ont braqué leurs pistolets sur sa tête, avant de lui ordonner de prendre la fuite. Ulín Hernández s'est évanoui quelques mètres plus loin. Recueilli par des habitants du quartier, il a été conduit à l'hôpital.

Selon lui, ses agresseurs, qui se sont enfuis avec son véhicule, lui ont répété à plusieurs reprises qu'il avait "dépassé les bornes". Le journaliste est l'auteur d'une chronique "Sin remitente" publiée par "La Verdad del Sureste". Il avait récemment dénoncé les manoeuvres supposées du secrétaire du gouvernement de l'Etat (ministre de l'Intérieur local), et d'un autre fonctionnaire du même Etat pour prendre le contrôle d'une organisation étudiante locale. Selon le Centre des droits de l'homme Miguel Agustín Pro Juárez, le journaliste a tenu ces derniers pour responsables de son enlèvement.

Le journal "La Verdad del Sureste" est connu pour son ton critique, spécialement à l'égard des hommes politiques et des personnalités influentes. Une enquête préliminaire a été ouverte pour enlèvement, tentative d'assassinat, vol et blessures.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
 
Plus d'informations : Mexique