4 juin 2004

LA FIJ CRITIQUE UN RAPPORT DE L'OSCE SUR LE KOSOVO


Un rapport de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui reproche aux médias du Kosovo d'avoir attisé les conflits ethniques en mars dernier, envoie un mauvais message aux gouvernements, qui risque de nuire aux efforts des défenseurs de la liberté de la presse, dit la Fédération internationale des journalistes (FIJ).

Mandaté par le Représentant de l'OSCE pour la liberté des médias, le rapport blâme les médias locaux, qui n'ont pas couvert avec précision l'affaire de la noyade des trois enfants albanais au Kosovo en mars dernier. Les médias, y compris Radio Télévision Kosova, ont affirmé que des Serbes avaient causé la noyade, allégation dont la fausseté a par la suite été démontrée par des experts internationaux (voir à : http://www.ifex.org/fr/content/view/full/59115/).
Toutefois, le rapport de l'OSCE « n'établit aucune preuve de tentatives systématiques pour déformer la couverture des nouvelles et inciter à la violence », fait valoir la FIJ. Tout en acceptant que les journalistes doivent reconnaître leurs échecs et prendre des mesures pour améliorer leurs reportages, le groupe dit qu'il ne faut pas blâmer les journalistes d'une violence qui plonge ses racines ailleurs et qui « épargne les politiciens ».

Lire le dossier de l'OSCE : http://www.osce.org/news/show_news.php?id=4013
Consulter le site web de la FIJ : http://www.ifj.org/default.asp?Index=2523&Language=EN

Monténégro
 
Plus d'informations : Monténégro