18 mars 2003

UN NOUVEAU CENTRE DE LA LIBRE EXPRESSION POUR SOUTENIR LES ÉCRIVAINS EN EXIL


Le PEN de Norvège annonce que la ville de Stavanger en Norvège a ouvert un nouveau centre destiné à soutenir les écrivains en exil ainsi qu’à promouvoir et surveiller la liberté d’expression. « Xpress » soutiendra des écrivains qui ont cherché asile en Norvège en les aidant à utiliser leur liberté d’expression nouvellement acquise pour se manifester dans l’écrit, au cinéma et au théâtre.

Le centre servira également de pont entre les cultures des écrivains de passage et la ville de Stavanger. Il y a trois écrivains à l’heure actuelle à Stavanger, venus d’Iran, de Tchétchénie et du Yémen, grâce au programme de Villes d’asile du Parlement international des écrivains (PIE), réseau international de protection pour écrivains persécutés.

Selon le PEN de Norvège, « Xpress » entend suivre de près la situation de la liberté d’expression sur les plans local et international, en collaboration avec Index on Censorship, Amnesty Norway, Worldview Rights, le Comité Helsinki de Norvège et le PIE.

Consulter les sites suivants :

- Parlement international des écrivains : www.autodafe.org">http://www.autodafe.org/cities/network.htm">www.autodafe.org">http://www.autodafe.org/cities/network.htm">www.autodafe.org">http://www.autodafe.org/cities/network.htm">www.autodafe.org
- PEN de Norvège : www.norskpen.no">http://www.norskpen.no">www.norskpen.no">http://www.norskpen.no">www.norskpen.no">http://www.norskpen.no">www.norskpen.no
- Comité Helsinki de Norvège : www.nhc.no">http://www.nhc.no/engelsk/index.html">www.nhc.no



 
  • Questions sur la liberté d'expression les plus médiatisés dans ce pays
Plus d'informations : Norvège