28 avril 2004

Arrestation de trois des assassins présumés du journaliste Samuel Román


Détails de l'incident

Samuel Román

journalist(s)

killed

Disponible en :

English Français Español
(RSF/IFEX) - RSF a exprimé son indignation après l'assassinat du présentateur de radio Samuel Román, le 20 avril 2004 à Coronel Sapucaia, ville brésilienne située sur la frontière avec le Paraguay.

"Alors que la piste d'un assassinat lié aux révélations du journaliste semble sérieuse, nous vous demandons de faire toute la lumière sur les mobiles de ce crime et l'identification de ses commanditaires. L'arrestation de trois suspects est très encourageante", a déclaré RSF dans une lettre adressée à José Orcirio Miranda dos Santos, gouverneur de l'Etat de Mato Grosso do Sul. "La zone frontalière entre le Brésil et le Paraguay est malheureusement connue pour être une zone de nombreux trafics et de contrebande qu'il est dangereux pour les journalistes de dénoncer", a rappelé l'organisation.

Le 20 avril, vers 18h40 (heure locale), Román a été abattu par deux hommes devant son domicile situé sur l'avenue qui sépare les deux villes jumelles de Coronel Sapucaia (Etat de Mato Grosso do Sul, Brésil) et Capitán Bado (Paraguay). Selon la police brésilienne, en charge de l'enquête, quatre personnes auraient participé à l'assassinat.

Deux hommes à moto ont tiré à plusieurs reprises sur Román pendant que deux complices, également à moto, les attendaient de l'autre côté de la rue, côté paraguayen. Les quatre individus ont ensuite pris la fuite au Paraguay. Le journaliste aurait tenté d'échapper à ses agresseurs. Atteint de onze balles dans le dos, il est mort avant d'arriver au centre d'assistance médicale local.

Cité par le site http://www.douradosagora.com,le commissaire Antenor Batista da Silva Júnior a affirmé que le crime devrait être rapidement élucidé. Le 22 avril au matin, la police paraguayenne a arrêté trois des assassins présumés. Ces derniers ont immédiatement été livrés à la police brésilienne. D'après http://www.campogrande.com,il s'agirait des Brésiliens Ricardo Antônio Machado, Fabiano Lucena dos Santos et Luciano Gregório de Lucena. Les trois hommes étaient déjà recherchés par la police paraguayenne pour un assassinat perpétré le 5 avril à Capitán Bado. L'un d'eux serait lié à Luiz Fernando da Costa, alias "Fernandinho Beira-Mar" ("Fernandinho Bord-de-mer"), un trafiquant de drogue de Rio de Janeiro qui contrôle les cultures de cannabis dans la région.

Agé de 36 ans, Román, de nationalité brésilienne, travaillait depuis 20 ans au sein de radios locales. C'était une personnalité très connue de Capitán Bado. Selon le site brésilien www.campogrande.com, il y était propriétaire de la station Conquista. Il animait un programme intitulé "La voix du peuple", au cours duquel il invitait les auditeurs à commenter la vie politique de Coronel Sapucaia. Selon la presse locale, il y dénonçait également le trafic de drogue et la forte criminalité dans la région.

Début avril, Román avait par ailleurs été interrogé par la police qui le soupçonnait de fréquenter une maison de jeux clandestine. Le journaliste était également suppléant d'un conseiller municipal de Sapucaia, membre du Partido Democrático Trabalhista (PDT).



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
rsf (@) rsf.org


Fax:+33 1 45 23 11 51
Paraguay

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : Paraguay