29 mai 2006

Le gouvernement demande la fermeture du site néo-fasciste Redwatch


Détails de l'incident

journalist(s)

threatened

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Le 28 mai 2006, le porte-parole du gouvernement polonais, Konrad Ciesiolkiewicz, a annoncé que le ministère des Affaires étrangères avait envoyé une note aux autorités des Etats-Unis pour leur demander la fermeture du site de l'organisation internationale d'extrême droite Redwatch, hébergé sur le sol américain.

Reporters sans frontières a écrit, le 24 mai, à Zbigniew Ziobro, ministre de la Justice, pour lui demander d'enquêter sur les groupes polonais d'extrême droite, comme "Sang et Honneur", relayés par Redwatch. La procureur chargée de l'affaire avait en effet expliqué qu'il était impossible d'identifier les activistes de cette organisation en Pologne, sous prétexte que leur site Internet est hébergé aux Etats-Unis.

Le site de Redwatch-Pologne publie depuis le mois de janvier 2006 une liste de journalistes travaillant notamment pour des organes de gauche et d'extrême gauche, nommément désignés par cette organisation comme des "ennemis", avec photos, noms et adresses à l'appui.

Un nouveau journaliste du quotidien national "Trybuna", a été inclus dans cette liste, portant à seize le nombre de professionnels des médias menacés par le site.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51