27 juillet 2000

Un journaliste arrêté à Ouesso


Détails de l'incident

Crepin Casino Mbeto

journalist(s)

arrested

Disponible en :

English Français

(RSF/IFEX) - Dans une lettre adressée au ministre de la Communication, François Ibovi, RSF a demandé la libération de Crepin Casino Mbeto, correspondant de l'hebdomadaire "Le Choc", à Ouesso. L'organisation a rappelé qu'en janvier 2000, le rapporteur spécial des Nations Unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d'opinion et d'expression, Abid Hussain, a précisé que "l'emprisonnement en tant que condamnation de l'expression pacifique d'une opinion constitue une violation grave des droits de l'homme". L'organisation a rappelé que Mbeto est emprisonné depuis onze jours, alors que le délai légal pour une détention préventive est de soixante-douze heures au Congo Brazzaville. "Il semble qu'aucune procédure n'ait été engagé contre le journaliste, et ce, en contradiction avec la loi congolaise", a ajouté Robert Ménard, le secrétaire général de RSF.


Selon les informations recueillies par RSF, Mbeto a été arrêté, le 15 juillet, à son domicile de Ouesso (extrême nord du Congo). Il a été ensuite conduit aux locaux de la gendarmerie de la ville. On reproche au journaliste d'avoir rapporté, dans le numéro 175 de son journal, les affrontements qui ont opposé, à l'aérodrome de Ouesso, des membres de la police à ceux de la gendarmerie.




Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
République du Congo