26 novembre 2004

Le Kremlin étouffe la couverture des violations des droits en Tchétchénie, dit Amnistie Internationale


Les journalistes et les militants des droits de la personne qui essaient d'informer la communauté internationale des violations en Tchétchénie sont de plus en plus en butte à des attaques, souligne un nouveau rapport d'Amnistie Internationale.

« Au milieu d'un climat d'impunité et en l'absence de toute règle de droit, les défenseurs des droits de la personne sont menacés par des membres des forces de sécurité; certains d'entre eux ont même été tués pour avoir osé s'élever contre ces agissements », dit Amnistie.

Les avocats qui s'occupent d'affaires concernant des violations des droits de la personne sont harcelés et agressés, tandis que des proches des « disparus », qui tentaient d'obtenir réparation devant la Cour européenne des droits de l'homme, ont eux-mêmes disparu ou ont été assassinés. D'autres sont torturés, harcelés et menacés.

Le rapport d'Amnistie indique que les autorités russes portent la responsabilité d'un grand nombre de ces attaques, qui visent à « réduire au silence [les défenseurs des droits de la personne] et à empêcher la couverture publique de la crise des droits de la personne actuellement en cours ».

Lire le rapport intégral à : http://web.amnesty.org/library/Index/ENGEUR460592004?open&of=ENG-315
Consulter :
- Human Rights Watch : http://www.hrw.org/doc?t=europe&c=russia- Des militants tchétchènes remportent une récompense pour la défense des droits de la personne : http://www.martinennalsaward.org/fr/presse/2004-04-06.html

Russie
 
Plus d'informations : Russie