8 septembre 2006

L'invitée d'une émission du groupe de presse B92 avait reçu des menaces de mort avant les détonations aux locaux de la chaîne


Détails de l'incident

Natasa Kandic

human rights worker(s)

threatened

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Le 3 septembre aux alentours de 23h20 (heure locale), trois détonations ont retenti à proximité des locaux du groupe de presse indépendant B 92, au moment où la présentatrice d'une des émissions "phare" de la chaîne "Impressions de la semaine" et ses invités quittaient les locaux. Parmi eux, se trouvait notamment Natasa Kandic, une militante des droits de l'homme.

Reporters sans frontières dénonce cette tentative d'intimidation et demande aux autorités serbes de ne pas exclure la piste professionnelle dans cette affaire. Veran Matic a été, à de nombreuses reprises, menacé de mort et les attaques contre B 92 ont été très nombreuses ces dernières années (consulter les alertes de l'IFEX du 7 septembre, 24 et 16 août 2005).

La police a affirmé que ces détonations étaient le fait de l'explosion de "pétards" et non de tirs d'armes à feu. Le lendemain de l'incident, des enquêteurs ont été dépêchés sur les lieux. Ils ont confirmé, le 5 septembre 2006, qu'il ne s'agissait pas de tirs d'armes à feu.

Veran Matic, le directeur de B 92, a déclaré qu'il s'agissait d'un incident sérieux. Il a également souligné qu'en dépit des déclarations du gouvernement serbe en faveur de la liberté de la presse, la sécurité des journalistes et de leurs invités n'était pas correctement assurée, et ce malgré la présence ce soir-là de policiers en tenue devant le bâtiment et les multiples menaces de mort dont l'invitée principale de l'émission faisait l'objet.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
Serbie

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : Serbie