24 avril 2001

DE NOUVELLES RESTRICTIONS CONTRE LES RADIODIFFUSEURS ÉTRANGERS


Une nouvelle loi, que le parlement a approuvée le 19 avril et qui limite la couverture des questions internes par les radiodiffuseurs étrangers, inquiète le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et ARTICLE 19. Le gouvernement aura dorénavant un pouvoir plus étendu pour restreindre ou suspendre des radiodiffuseurs étrangers comme la British Broadcasting Corporation (BBC), Cable News Network (CNN) et le réseau de télévision chinoise CTN, de Hong Kong, parce qu’ils "se mêlent de la politique intérieure", dit le CPJ. L’organisation ajoute que la presse écrite étrangère est déjà assujettie à une législation similaire.

Le CPJ et ARTICLE 19 font tous deux remarquer que ces nouvelles restrictions imposées aux médias auront pour effet de limiter les débats pendant une année d’élections générales. Les médias locaux étant contrôlés dans leur immense majorité, par le parti au pouvoir, le Parti de l’action du peuple (PAP), les médias étrangers représentent une source essentielle d’informations indépendantes, dit le CPJ. ARTICLE 19 ajoute que les lourdes amendes prévues dans les cas de diffamation portés devant les tribunaux par les politiciens du parti au pouvoir, l’absence de loi sur la liberté d’accès à l’information et l’invocation de la Loi sur la sécurité intérieure rendent extrêmement difficile à Singapour le débat public informé sur les questions politiques. Pour plus de renseignements, consulter www.cpj.org">http://www.cpj.org">www.cpj.orget www.article19.org.">http://www.cpj.org">www.cpj.org">http://www.article19.org">www.article19.org.">http://www.cpj.org">www.cpj.orget www.article19.org.">http://www.article19.org">www.article19.org.


Singapour
 
Plus d'informations : Singapour