16 octobre 2001

LE CLIMAT DE PEUR FORCE LA FERMETURE D?UN GROUPE DE SURVEILLANCE DES MÉDIAS


Faisant valoir un manque de soutien financier attribuable au caractère sensible de ses activités de surveillance des médias, le groupe MediaWatch Community (MWC), de Singapour, qui n’existait que depuis trois mois, a dû fermer ses portes en septembre, rapporte le site web channelnewsasia.com. Selon le “Straits Times”, la nouvelle organisation avait été fondée en mars par un groupe d’anciens journalistes et d’intellectuels afin de promouvoir de meilleures normes pour les médias, d’améliorer les connaissances médiatiques et d’“encourager la représentation équitable de points de vue différents” dans la presse.

Le président de Singapour, Tan Chong Kee, a révélé dans un communiqué qu’une rencontre avec une fondation locale sur la question du soutien financier lui avait donné la très nette impression que “dans le meilleur des cas, aucune institution de Singapour n’était susceptible de soutenir financièrement un projet de nature aussi délicate, encore moins à l’approche d’une élection générale”. En outre, les fondateurs de MWC ont décidé d’éliminer les sources de financement international, sachant bien que “le gouvernement peut ne pas approuver le moindre soutien international”. Le MWC était à la recherche de fonds pour couvrir son budget annuel, qui était de 220 000 $ de Singapour (122 600 $ US). D’après le “Straits Times”, le MWC avait espéré produire un rapport semestriel sur la situation des médias de Singapour, mettre sur pied un site web qui aurait présenté des lettres de lecteurs rejetées ou modifiées par les éditeurs, et créer une récompense pour les journalistes.




Singapour
 
Plus d'informations : Singapour