21 juillet 2006

Les autorités abandonnent leurs poursuites contre un blogger qui avait publié des caricatures de Jésus


Détails de l'incident

web dissident(s)

legal action

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Les autorités singapouriennes ont abandonné leurs poursuites contre un blogger de 21 ans qui avait publié des caricatures de Jésus sur son weblog, mais ont déclaré qu'elles l'avaient "averti de façon appropriée". Accusé d'avoir enfreint la loi sur la sédition (Sedition Act), ce blogger risquait trois ans de prison ainsi qu'une amende de 5 000 dollars de Singapour (2 500 euros). Les caricatures avaient été publiées à partir du mois de janvier 2006 et les autorités étaient intervenues en mars pour qu'elles soient retirées. La police avait par ailleurs procédé à la confiscation de l'ordinateur du blogger.

"Certes, nous saluons cette décision car ces caricatures ne menaçaient en rien 'l'harmonie sociale' de Singapour et ne méritaient donc certainement pas la prison. Toutefois, nous souhaitons rappeler que les médias singapouriens sont étroitement contrôlés par le gouvernement et qu'Internet représente un moyen d'expression alternatif pour des citoyens fervents de nouvelles technologies. Nous déplorons que la pression se soit récemment accrue sur les bloggers de la cité-Etat. Ainsi, le gouvernement est intervenu, il y a deux semaines, pour suspendre la tribune rédigée par un blogger dans le quotidien "Today". Après ces deux affaires, nous espérons que les internautes singapouriens ne seront pas intimidés et qu'ils continueront d'exprimer leurs opinions en ligne", a déclaré Reporters sans frontières.

Singapour figurait à la 140e place sur 167, du classement mondial 2005 de la liberté de la presse établie par l'organisation.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
Singapour
 
Plus d'informations : Singapour