28 août 2001

DES PROPRIÉTAIRES DE JOURNAUX SONT ARRÊTÉS POUR ÉVASION FISCALE PRÉSUMÉE


Selon un reportage du “Financial Times”, les grands patrons des trois principaux quotidiens de Corée du Sud ont été arrêtés pour de présumées évasions fiscales dont le total s’établirait à 12,9 milliards de Won (10,08 millions de dollars US). Les personnes arrêtées le 17 août sont Bang Sang-hoon, président et éditeur du “Chosun Ilbo”, Cho Hee-joon, ex-président du conseil du journal “Kookmin Ilbo”, et de Kim Byung-kwan, principal actionnaire du journal “Dong-a Ilbo”. Les arrestations surviennent dans le sillage d’une enquête gouvernementale commencée en février et visant à réprimer l’évasion fiscale dans l’industrie des médias.

La “Korea News Editors’ Association” (Association des chefs des nouvelles de Corée, KNEA) a vivement dénoncé le gouvernement du président Kim Dae Jung, qui a ordonné les arrestations. La KNEA redoute que ces arrestations constituent un prétexte pour serrer la vis aux journaux critiques des politiques de Kim. Selon une déclaration de la KNEA, “si le gouvernement muselle les journaux critiques à son égard, alors la liberté de la presse disparaîtra de Corée”. La déclaration de la KNEA est accessible sur le site web de l’IIP">http://www.freemedia.at">l’IIP, qui a adopté dans le passé une attitude critique vis-à-vis de l’enquête fiscale. [Voir les “Communiqués”">http://communique.ifex.org/articles.cfm?category=2%20Mises%20%E1%20jour&volume=10&issue_no=22&lng=francais#3243">“Communiqués”10-22, 10-21">http://communique.ifex.org/articles.cfm?category=1%20Nouvelles%20R%E9gionales&volume=10&issue_no=21&lng=francais#3213">10-21et 10-15">http://communique.ifex.org/articles.cfm?category=1%20Nouvelles%20R%E9gionales&volume=10&issue_no=15&lng=francais#3005">10-15de l’IFEX.]" l’IIP">http://www.freemedia.at">l’IIP, qui a adopté dans le passé une attitude critique vis-à-vis de l’enquête fiscale. [Voir les “Communiqués”">http://communique.ifex.org/articles.cfm?category=2%20Mises%20%E1%20jour&volume=10&issue_no=22&lng=francais#3243">“Communiqués”10-22, 10-21">http://communique.ifex.org/articles.cfm?category=1%20Nouvelles%20R%E9gionales&volume=10&issue_no=21&lng=francais#3213">10-21et 10-15">http://communique.ifex.org/articles.cfm?category=1%20Nouvelles%20R%E9gionales&volume=10&issue_no=15%26amp;lng=francais#3005">10-15de l’IFEX.]

Entre-temps, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) a émis une déclaration publique exprimant son soutien à l’appel lancé par l’Association des journalistes de Corée (JAK) et les groupes de la société civile en faveur d’une réforme des médias, malgré la controverse entourant l’enquête sur l’évasion fiscale. La FIJ presse l’association de ne pas se laisser détourner de son chemin par les employeurs des médias, irrités des poursuites judiciaires intentées contre les cadres supérieurs. “Les propriétaires des médias et leurs défenseurs à l’étranger rendent un mauvais service à la liberté de la presse en essayant d’amoindrir le débat public sur le rôle de la presse en Corée. Il est temps de soutenir le professionnalisme à tous les niveaux, de reconnaître aux journalistes l’indépendance de la rédaction et de tenir avec le temps les puissants groupes de presse responsables de leurs actes”, déclare la FIJ. Pour plus de précisions, consulter www.ifj.org.">http://www.ifj.org">www.ifj.org.



Corée du Sud
 
Plus d'informations : Corée du Sud