6 décembre 2001

Trois journalistes détenus depuis plus d'un mois au nom de la loi sur la sécurité nationale


Détails de l'incident

Baek Oon-jong, Lee Chang-gi, Park Joon-young

detained

Disponible en :

English Français

(RSF/IFEX) - Dans une lettre adressée au ministre sud-coréen de la Justice, Choi Kyung-won, RSF a demandé des explications sur la détention prolongée de trois journalistes d'un magazine favorable au régime nord-coréen. "Si l'arrestation des trois journalistes est liée à leurs écrits, nous vous demandons de bien vouloir intervenir en faveur de leur libération", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de RSF.


Selon les informations recueillies par RSF, Lee Chang-gi, Park Joon-young et Baek Oon-jong, respectivement rédacteur en chef et journalistes pour le magazine "Jajuminbo", ont été arrêtés le 23 octobre 2001 à Séoul par les services secrets sud-coréens (NIS). Moins d'une heure plus tard, près de vingt agents gouvernementaux ont fait irruption dans les locaux du magazine édité à Séoul. Ils ont confisqué les ordinateurs, les appareils photographiques et des livres. RSF ne peut confirmer si les hommes du NIS disposaient d'un mandat d'arrêt.


Lee, Park et Baek sont accusés d'avoir violé la loi de sécurité nationale en faisant "l'éloge" de la Corée du Nord dans des articles et des interviews publiés par le magazine et sur le site Internet www.jajuminbo.com">http://www.jajuminbo.com">www.jajuminbo.com


"Jajuminbo", magazine d'extrême gauche enregistré en mai 2000 auprès du ministère de la Culture, publie fréquemment des articles et des interviews de personnalités nord-coréennes, et soutient ouvertement le régime de Pyongyang et le dialogue entre les deux Corées. Selon un responsable du mensuel, onze journalistes, la plupart d'entre eux étudiants, travaillent bénévolement pour le "Jajuminbo".




Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51