9 mai 2006

Liste des "prédateurs" de la liberté de la presse de RSF: l'ETA en sursis


Disponible en :

English Français Español
(RSF/IFEX) - Ci dessous, un communiqué de presse de RSF daté du 7 mai 2006:

RSF a retiré l'ETA de sa liste des "prédateurs" de la liberté de la presse, rendue publique le 3 mai 2006.

Avec cette décision, il ne s'agissait nullement de tirer un trait sur les exactions commises par cette organisation terroriste à l'encontre de nombreux journalistes et médias. Assassinats, menaces, chantages . . . L'ETA a été, sans contestation possible, un ennemi de la presse. En la retirant de notre liste, nous prenions simplement acte de l'accalmie de ces derniers mois et des engagements, pris par l'ETA, à renoncer à toute violence. Nous voulions, en quelque sorte, encourager les bonnes volontés.

Peut-être sommes-nous allés trop vite, manquant de prudence, si l'on en croit les rédactions de beaucoup de nos confrères espagnols. Aussi, même si cette liste a de toute façon vocation à être mise à jour en permanence, nous avons décidé de rediscuter de cette question les prochains jours. En espérant que l'avenir donnera tort aux plus pessimistes.

Fernando Castello
Président de Reporters sans frontières International

Robert Ménard
Secrétaire général de Reporters sans frontières



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
Espagne
 
Plus d'informations : Espagne
  • Classement mondial de la liberté de la presse 2014: Espagne

  • Rapport Mondial 2014: Espagne

  • Prédateurs de la liberté de l'information: Espagne