12 mai 2006

RSF réintègre l'ETA dans sa liste des "prédateurs" de la liberté de la presse


Disponible en :

English Français Español
(RSF/IFEX) - Ci dessous, un communiqué de presse de RSF daté du 11 mai 2006:

REPORTERS SANS FRONTIÈRES RÉINTÈGRE L'ETA DANS SA LISTE DES PRÉDATEURS

Après concertation avec sa section espagnole et des journalistes, Reporters sans frontières a décidé de réintégrer l'organisation terroriste basque ETA dans sa liste des prédateurs de la liberté de la presse rendue publique le 3 mai 2006.

"Notre décision de retirer l'ETA était prématurée et nous avons donc décidé de la réintégrer tout de suite dans la liste des prédateurs. Nous continuerons à nous montrer particulièrement vigilants concernant la sécurité des journalistes en Espagne, a déclaré Reporters sans frontières. Nous attendons maintenant que l'ETA tienne ses engagements de ne plus faire usage de la violence afin de permettre aux journalistes espagnols de travailler de nouveau en toute sécurité. Nous réexaminerons notre liste des prédateurs l'an prochain en espérant que, d'ici là, la situation aura évolué positivement et que nous pourrons, enfin, effacer de notre liste le seul prédateur de la liberté de la presse au sein de l'Union européenne."

L'ETA a été incluse dans la liste des prédateurs de la liberté de la presse de Reporters sans frontières en 2001, suite aux nombreux attentats commis contre des médias et des journalistes. Plusieurs dizaines de professionnels de la presse en Espagne bénéficient toujours d'une protection armée en raison des menaces qu'ils ont reçues de la part de l'organisation basque.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
Espagne
 
Plus d'informations : Espagne
  • Classement mondial de la liberté de la presse 2014: Espagne

  • Rapport Mondial 2014: Espagne

  • Prédateurs de la liberté de l'information: Espagne