15 novembre 2007

Deux caricaturistes condamnés à une amende pour délit d'injures contre la Couronne


Détails de l'incident

Guillermo Torres, Mantel Fontdevilla

journalist(s)

fined

Disponible en :

English Français Español
(RSF/IFEX) - "La décision de l'Audience nationale de condamner deux journalistes à payer 3 000 euros d'amende chacun pour un délit d'injures contre la Couronne relance le débat sur la liberté d'expression en Espagne. Il est urgent de réformer la législation relative aux délits contre la Couronne afin de l'adapter à la société de l'information", a déclaré Reporters sans frontières.

"Nous espérons que le recours des journalistes d'"El Jueves" devant le Tribunal Suprême, leur donnera raison", a poursuivi l'organisation.

Le 13 novembre 2007, le juge José Maria Vázquez Honrubia, de l'Audience nationale, a condamné Guillermo Torres et Mantel Fontdevilla, de l'hebdomadaire "El Jueves", à 3 000 euros d'amende chacun. Ils ont été reconnus coupables, d' "insulte au Roi ou à n'importe lequel de ses ascendants ou descendants", en vertu de l'article 491.1 du code pénal. L'hebdomadaire avait publié en Une du n° 1573, un dessin jugé "objectivement injurieux", représentant le couple héritier de la couronne, le prince Felipe et son épouse Letizia, en train de faire l'amour. Les deux journalistes risquaient jusqu'à deux ans de prison. Le procureur avait requis 6 000 euros d'amende pour chacun des auteurs.

La caricature tournait en dérision les mesures natalistes du gouvernement octroyant un "chèque bébé" de 2 500 euros aux parents d'un nouveau-né. En effet, la légende précisait "Tu te rends compte? Si tu tombes enceinte, je n'aurais jamais été aussi près de la sensation de travailler".

Guillermo Torres et Mantel Fontdevilla ont déclaré ne pas comprendre ce verdict. Leur avocat, Jordi Plana, a indiqué qu'ils avaient l'intention de faire appel du jugement et, si nécessaire, de porter plainte devant la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg.

Le 20 juillet, le numéro 1573 d'"El Jueves" avait été saisi sur ordre du juge Juan del Olmo.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
Espagne
 
Plus d'informations : Espagne
  • Classement mondial de la liberté de la presse 2014: Espagne

  • Rapport Mondial 2014: Espagne

  • Prédateurs de la liberté de l'information: Espagne