30 août 2006

UN JOURNALISTE EST ASSASSINÉ TANDIS QUE LES ATTENTATS CONTRE LES MÉDIAS PRENNENT DE L'AMPLEUR


Les attaques contre les journalistes et les médias semblent être en croissance dans la péninsule de Jaffna, au Sri Lanka, alors que font rage des combats qui opposent les forces de sécurité aux rebelles séparatistes du Front de libération des Tigres de l'Élam Tamoul (LTTE). Au cours des deux derniers mois, deux journalistes ont été tués, deux distributeurs de journaux ont été assassinés, et l'entrepôt d'un journal a été incendié, selon ce que rapportent le Free Media Movement (FMM), Reporters sans frontières (RSF), le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et la Fédération internationale des journalistes (FIJ).

Sinnathamby Sivamaharajah a été abattu le 20 août 2006 chez lui, près de la ville de Jaffna, dans le nord du pays. Sivamaharajah, qui avait 68 ans, était le directeur général d'un quotidien en langue tamoule, « Namathu Eelanadu » (« Notre Nation Élam »). Sivamaharajah était en outre membre de l'Alliance nationale tamoule, un parti politique favorable au LTTE. Son journal est réputé sympathique à la cause du LTTE, selon le CPJ.

Sivamaharajah est le deuxième journaliste tué cette année. Le 2 juillet, des inconnus armés avaient abattu le journaliste pigiste Sampath Lakmal de Silva après l'avoir enlevé au domicile de ses parents à Borallasgamuwa.

Un vendeur de journaux et un distributeur de journaux ont aussi été assassinés ces dernières semaines. Sathasivam Baskaran a été abattu à Jaffna le 15 août après avoir livré des exemplaires du quotidien en langue tamoule « Uthayan », rapporte le FMM. Le vendeur de journaux Mariathas Manojanraj a aussi été tué par une mine le 27 juillet tandis qu'il s'apprêtait à ramasser des exemplaires du quotidien en langue tamoule « Thinakkural » à Jaffna, rapporte RSF.

Deux autres employés des médias ont été tués cette année. Le 2 mai, des individus armés ont fait irruption dans les locaux de « Uthayan » et ont tué le chef du marketing Suresh Kumar et Ranjith Kumar.

Par ailleurs, deux entrepôts appartenant au « Uthayan » de Jaffna ont été incendiés par des inconnus le 18 août, selon ce que rapporte le FMM. Le papier-journal et de l'équipement électronique d'une valeur de 3 millions de roupies du Sri Lanka (env. 28 850 $ US) ont été détruits. L'« Udayan » est le journal le plus ancien et celui qui possède le plus fort tirage de la péninsule de Jaffna, note le FMM. En l'absence de stations locales de télévision ou de radio, il est la principale source d'informations quotidiennes. Quatre employés de l'« Udayan » ont été tués au cours des derniers mois.

Les distributeurs de « Thinakkural » et d'un autre journal en langue tamoule, « Sudar Oli », dans les districts de Batticaloa et d'Amparai, dans l'est du pays, ont reçu des appels téléphoniques de menaces à la fin juillet, ce qui les a contraints de cesser de distribuer les journaux dans cette région du pays, fait remarquer le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Consulter les sites suivants :

- FMM : http://www.freemediasrilanka.org- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=18618- CPJ : http://www.cpj.org/news/2006/asia/sri21aug06na.html- FIJ : http://www.ifj.org/default.asp?Index=4139&Language=EN- Human Rights Watch : http://hrw.org/english/docs/2006/08/21/slanka14056.htm

Sri Lanka

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : Sri Lanka