26 novembre 2004

UN JOURNALISTE REMPORTE LA PLUME D'OR DE LA LIBERTÉ


L'Association mondiale des journaux (AMJ) a décerné sa Plume d'Or de la Liberté pour l'année 2005 au journaliste soudanais Mahjoub Mohamed Salah, le désignant « pionnier et héros de la presse indépendante ». L'annonce survient en plein milieu d'un blackout des nouvelles qui empêche le monde de voir le vrai portrait des atrocités commises contre les droits de la personne au Soudan.

Salah, 76 ans, est cofondateur et rédacteur en chef de « Al-Ayam », le plus ancien journal indépendant du Soudan. Depuis sa création en 1958, le quotidien a été fermé plusieurs fois par les gouvernements, une fois notamment pendant une période de dix ans en 1989. Depuis sa réouverture en 2000, le journal et son personnel ont subi la prison, des amendes, la confiscation et la fermeture. Salah a été incarcéré à de multiples reprises en raison de ses activités journalistiques.

Salah est également membre du Premier Forum du Soudan (2003) et du Comité de Réconciliation nationale (2003).

D'après l'AMJ, les autorités soudanaises imposent un blackout virtuel des nouvelles et refusent aux observateurs internationaux l'entier accès au pays. Le personnel de la sécurité confisque systématiquement les journaux qui traitent de questions délicates ou qui contiennent des articles critiques à l'égard du gouvernement.

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) rapporte que les autorités soudanaises livrent une guerre en deux volets contre les médias. Alors que les journalistes locaux sont jetés en prison, harcelés et censurés parce qu'ils essaient de couvrir l'actualité d'une manière critique, les autorités font en sorte qu'il est virtuellement impossible pour les reporters étrangers de travailler librement. Pendant que des violations des droits de la personne sont commises dans la région du Darfour et que s'étend une grave crise humanitaire, les journalistes locaux sont interdits de faire enquête sur la situation. Les responsables de la sécurité exercent des pressions sur les directeurs de publications pour qu'ils s'abstiennent de critiquer les personnages importants du gouvernement, et les correspondants étrangers qui ont assez de chance pour obtenir un visa sont suivis à la semelle par les espions du gouvernement.

L'AMJ présentera la Plume d'Or de la Liberté à Salah lors de son congrès de mai 2005 à Séoul, en Corée du Sud. Décernée depuis 1961, la Plume d'Or de la Liberté reconnaît les journalistes ou les médias qui défendent et promeuvent de façon exceptionnelle la liberté de la presse.

Consulter :

- AMJ : http://www.wan-press.org- Lauréats précédents de la Plume d'Or de la Liberté : http://www.wan-press.org/article4489.html- Alertes de l'IFEX sur le Soudan : http://www.ifex.org/en/content/view/full/42/- Article du CPJ « Censoring a Crisis » : http://www.cpj.org/Briefings/2004/DA_fall04/DA_fall04.pdf- L'ONU fait marche arrière à propos du Soudan : http://www.hrw.org/english/docs/2004/11/19/darfur9700.htm- Ce que vous pouvez faire : http://platform.blogs.com/passionofthepresent/

Soudan
 
Plus d'informations : Soudan