30 novembre 2000

Un journaliste emprisonné


Détails de l'incident

Nikolai Nikolaevich Gherasimov

journalist(s)

Disponible en :

English Français

(RSF/IFEX) - Dans une lettre adressée au président du Turkménistan, Saparmurat Niyazov, RSF a protesté contre l'arrestation et l'incarcération du journaliste Nikolai Nikolaevich Gherasimov. RSF a demandé à être tenue informée des raisons de cette détention. "Nous protestons vivement contre l'incarcération de M. Gherasimov, et vous rappelons que la condamnation d'un journaliste à une peine de prison va à l'encontre de tout principe démocratique", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de l'organisation.


Selon les informations recueillies par RSF, Gherasimov a été arrêté le 7 novembre 2000 puis incarcéré dans la ville de Krasnovodsk. Le journaliste est le correspondant de l'agence de presse d'Azerbaijan Azerpress et a travaillé pour les journaux "Akhal Durmushi" (La Vie d'Akhal) et "Neytralniy Turkmenistan" (Le Turkmenistan Neutre), et pour le journal syndical récemment fermé "Khalk Sesi" (La Voie du Peuple). Gherasimov aurait été condamné à une peine de cinq ans de prison pour "fraude" après un procès expéditif. Le détail des charges retenues contre lui n'est pas connue.


RSF rappelle que la liberté de la presse au Turkménistan est inexistante. Toute communication avec ce pays, contrôlé par un président autoproclamé, est très difficile. Le courrier électronique et les communications par fax sont contrôlés par les autorités.




Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
Turkménistan
 
Plus d'informations : Turkménistan
  • Ennemis d'Internet 2014: Turkménistan

  • Classement mondial de la liberté de la presse 2014: Turkménistan

  • Prédateurs de la liberté de l'information: Turkménistan